La photographie au cinéma : enjeux de l'image photographique dans le cinéma narratif

par Eric Pedon

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Noël Nel.

Soutenue en 1994

à Metz .


  • Résumé

    Les statuts et les enjeux de l'image photographique dans les films narratifs s'appréhendent sous des angles multiples (monstration, narration, énonciation) selon que l'on considère la place et le rôle de l'objet photographique, ou les fonctions et les significations liées à la représentation photographique. L'image photographique intégrée en tant qu'objet diégétique multifonctionnel dans le film est d'un usage courant. Par sa double fonction d'indice et d'icône, et selon son importance dans les films, elle contribue au récit, elle apporte un savoir et possède un rôle véridictoire plus ou moins important, elle alimente la fiction à certains niveaux, en dédoublant l'espace et le temps du représenté; dans le récit, elle sert à exprimer des affects, des idées, des symboles, des thèmes. L'image photographique permet aussi au spectateur de penser le cinéma et la photographie, en fonction des contextes indiqués ou suggérés, car elle peut susciter le déclenchement d'associations libres qui dépendent en partie de son rapport à l'image. Si l'objet photographique, en tant qu'actant, occupe une place plus ou moins déterminante dans la narration filmique, la représentation photographique soulève une autre série d'enjeux relatifs à la signification au sein même de la représentation filmique, dans des œuvres ou le cinéma est conçu comme un terrain d'expérimentation de nouvelles formes expressives, de nouvelles formes de narration. Ce qui se joue avec l'image photographique intégrée, comme représentation autonome affirmée, se pose non seulement en termes de contrastes, contrariétés, blocages, arrêts, suspensions, performativité, mais aussi en termes de phénomènes syncrétiques. L'intégration singulière ou plurielle de l'image photographique peut réaliser la fusion, ni tout à fait homogène, ni tout à fait hétérogène, du photographique et du filmique. Elle génère du coup une représentation intermédiaire, un entre-deux de la représentation

  • Titre traduit

    Photography in cinema : the stakes of the photographic picture in the narrative cinema


  • Résumé

    Status and stakes of the photographic picture in narrative films are to be studied from different points of view (monstrative, narrative, enonciative) according as one regards either the status and the role of the photographic object or the fonctions and significations bound to the photographic representation. The integrated photographic picture as multi-fonction diegetic object is currently used. Through its double fonction as both index and icon and according to its significance in films, it helps the narration, it provides a certain knoledge and has a more or less important veridictory role, it enhances fiction at some levels in dividing the space and time of the represented object ; in the narration, it is to express affects, ideas, symbols and themes. The photographic picture also enables the audience to think out cinema and photography according to indicated or suggested contexts, for it can trigger free associations that partly depend on its relation to the image. Provided that the photographic object as actant is more or less substantial in the narration, photographic representation creates other stakes relating to signification within filmic representation, in works where cinema is designed as experimenting new expressive forms, new narrative forms. What is at stake in the integrated photographic picture as autonomous representation is not only set in terms of contrasts, contrarieties, blocking, stopping, interruption, performativity but also in terms syncretic phenomena. Single or multiple integration of the photographic picture can carry out the synthesis wich is neither quite homogeneous nor quite heterogeneous between photography and film. Thus, it creates an intermediate representation, and interspace representation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (385 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 372-385. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1332
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.