Monnaie et débouchés : un essai d'analyse keynésienne du développement économique des pays capitalistes occidentaux

par Jean-François Renaud

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Courbis.

Soutenue en 1994

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Au terme d'une étude critique de la pensée classique au sens large, est présentée une analyse d'inspiration keynésienne qui réhabilite les rôles de la monnaie et des débouchés dans le développement du capitalisme occidental dans un contexte de déséquilibre que l'incertitude induit. Une approche séquentielle du financement montre que l'accroissement des dépenses fonde l'incitation à l'augmentation de l'investissement et l'éclosion de l'épargne nécessaire à sa ratification. Si ce sont les dépenses qui forment l'épargne, il est nécessaire que les premières soient rendues possibles. L'histoire révèle l'existence de deux solutions au probleme précité. En l'absence de possibilités suffisantes de création monétaire interne, le développement du capitalisme s'avère dépendant d'une extériorité spatiale qui lui fournit les débouchés et le financement inducteurs de sa dynamique interne. Cette premiere modalite concerne les deux phases initiatrices du capitalisme occidental (du 11e au 13e siecle et de la deuxieme moitie du 15e au debut du 17e siecle). La création monétaire interne, émancipée d'abord relativement, puis définitivement, de bases métalliques, donne au capitalisme la possibilité de se libérer de sa dépendance envers cette extériorité. Il en est encore redevable au cours de la révolution industrielle car la monnaie, née du credit, subit encore les contraintes de l'ampleur des réserves métalliques. L'abandon définitif de la convertibilité de chaque monnaie nationale en métal au début du 20e siècle rend possible une croissance qui, après l'épisode heurté de l'entre-deux guerres, s'avère d'une ampleur exceptionnelle. Celle-ci apparaît comme le type-idéal de la deuxième modalité de formation de la croissance de l'épargne à partir des dépenses mais celles-ci sont alors fondamentalement d'origine interne.


  • Résumé

    Following a critical study of classical thought in the broad sense of the term, an analysis inspired by keynes rehabilitates the role of money and demand in the development of western capitalism in a context of desequilibrium induced by uncertainty. A sequential approach of finance shows that increased spending is at the heart of both the motivation to increase investment and the emergence of saving necessary to social acceptance by the market. Since spending precedes saving, it is necessary, to make the former possible. History reveals the existence of two solutions to the problem mentioned above. If the amount of money created internally through credit is not sufficient, capitalism then depends for its development on external areas that provide demand and funds both at the origin of its internal dynamics. This first solution concerns the two initial stages of western capitalism (11th - 13th centuries and from the latter part of the 15th century to the early 17th century). The money created internally first partially then totally emancipated from metal reserves frees capitalism from its dependency on external areas. But the latter still existed during the industrial revolution because internal monetary creation is still submitted to the constraints of the metal bases. The final abandonment of metal exchange for national currencies in the early 20th century led to a growth that, after a checkered inter war period, reached exceptional heights. This growth represents the very instance of the second solution to generate increased saving through spending but that spending is essentially domestic and linked to wage increases.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (317, 403 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.