Acculturation et problématique de la double culture chez les ressortissants iraniens en France

par Djavad Allami Saraskanrood

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Guy Avanzini.

Soutenue en 1994

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les migrants iraniens se trouvent dans une situation d'acculturation particulière dans la mesure où leur appartenance culturelle, perso-islamique, se distingue nettement de la culture judéo-chrétienne caractérisant la société française comme pays d'accueil. A partir de cette constatation, nous nous sommes posé la question de savoir si la rencontre culturelle (caractérisée par une situation spécifique, dans laquelle l'Iranien est amené à élaborer une double référence) était vécue sous le signe de conflits susceptibles de mettre en question la structure de la personnalité, ou bien si elle était ressentie comme enrichissante, permettant l'ouverture à de nouvelles perspectives. Nous nous sommes particulièrement interrogé sur la possibilité de l'intégration de cette population à la culture francaise ; phénomène qui, à nos yeux, est équivalente à l'appartenance simultanée à deux cultures. L'hypothèse que nous avons émise se formule ainsi : la double culture ou l'intégration, constituant une synthèse et un ensemble réorganisé contenant les éléments essentiels des deux cultures française et iranienne, est possible. Elle dépend de l'intention et de la motivation de départ ainsi que du niveau intellectuel des sujets iraniens. Elle nécessite un cadre socioaffectif valorisant. Pour mener à bien notre recherche, nous avons du déterminer, en premier lieu, le cadre de référence de ces migrants, ainsi que la spécificité de la situation d'acculturation.

  • Titre traduit

    Acculturation and twofold culture problematic of the Iranian nationals living in France


  • Résumé

    Due to their belonging to a perso-islamic culture, the iranian migrants are in a particular acculturation situation in france, as far as their cultural background is different from de judeo-christian culture of the french society. Given this acknowledgment, we questioned ourselves whether the cultural meeting (characterized by a specific situation in which the iranians are brought to elaborate a twofold reference system) was felt as a source of clashes likely to bring into question the structure of their personality ; or considered as enriching enough to open into new prospects. We call this second possibility <<twofold culture>>. Our hypothesis is so formulated : twofold culture or integration, that constitutes a synthesis and an organized set of the essential elements of both iranian and french cultures is possible. It depends on the intentions and the motivations of the migrants from the beginning, as well as their intellectual level ; and requires a valorizing socio-affective environment. To carry out our research, we had first of all, to determine the reference scope of those iranian migrants as well as the specificity of their acculturation situation. Second, we had to conduct a survey. This allowed us to collct a lot of data that were to be precised through a thematic analysis and case studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 351 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière. Service commun de la documentation. Bibliothèque Chevreul.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.