Les composantes frontales dans les potentiels evoques auditifs de latence tardive (n1) chez l'homme

par MARIE ALCAINI

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jacques Pernier.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?