Etude des dépôts électrolytiques de cuivre et de nickel sur des alliages à bas point de fusion

par Mohcène Azzag

Thèse de doctorat en Sciences. Electrochimie analytique

Sous la direction de Olivier Vittori.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Olivier Vittori.


  • Résumé

    Les depots metalliques obtenus par voie electrolytique ont pour objectif l'amelioration des proprietes de surface, la protection contre la corrosion et parfois des aspects decoratifs. L'electrodeposition des metaux sur des alliages a bas point de fusion est d'un grand interet dans les operations d'electroformage: l'extraction par voie de fusion de l'alliage permet l'obtention de pieces creuses. Des etudes systematiques et comparatives des comportements electrochimiques des electrodes et des depots electrolytiques de cuivre et de nickel, sur les alliages pb sn, in bi et pb sn bi ont ete realisees. Des resultats d'electrodeposition, de cuivre et de nickel, en courant continu et en courant pulse sont donnes. Enfin, l'electrocristallisation du nickel, est discutee en relation avec les modeles actuellement admis. La morphologie des depots dans les premiers instants de leur formation montre l'evolution des structures

  • Titre traduit

    Studie electrodepositon of cuivre and nickel upon low melting point alloys


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Annexes : Bibliogr. non paginée [13] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.