Structuration spatio-temporelle des dégâts de la tordeuse Choristoneura murinana Hb. (lepidoptera : tortricidae) dans un peuplement de sapin pectiné (Abies alba Mill. ) : relations avec la dynamique des populations de l'insecte

par Pierre Besson

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Domitien Debouzie.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Domitien Debouzie.


  • Résumé

    La repartition spatio-temporelle des degats de la tordeuse choristoneura murinana hb. , a ete etudiee dans un peuplement de sapin pectine (abies alba mill. ) dans une perspective biologique (dynamique numerique de l'insecte) et methodologique (echantillonnage). L'estimation visuelle du taux moyen de perte d'aiguilles des pousses annuelles (taux de defoliation) a permis de mesurer retrospectivement les degats du ravageur pour une periode de 8 ans. La repartition spatiale des degats a ete etudiee a l'echelle de la branche, de l'arbre et du peuplement. Nos resultats montrent que les variations spatio-temporelles du taux de defoliation constituent un bon estimateur de celles de l'intensite des degats des chenilles, mais un assez mauvais estimateur des variations de leur densite aux differentes echelles considerees, du fait des variations concomitantes de la biomasse foliaire disponible. La repartition des degats a l'interieur des branches montre que la tordeuse a une preference marquee pour leur partie apicale. L'examen d'un nombre reduit de pousses permet par ailleurs d'estimer correctement l'intensite des degats dans le peuplement, independamment du niveau de population du ravageur. La repartition des degats dans le houppier des arbres n'est pas structuree horizontalement. En revanche, verticalement, les degats sont generalement les plus importants dans la partie mediane du houppier. L'echantillonnage d'un seul verticille du houppier permet d'obtenir une estimation tres fiable, en moyenne, de l'intensite des degats sur l'arbre entier pour les individus d'un statut social donne. A l'echelle du peuplement, la repartition des degats n'est pas fonction de la localisation des arbres. Cependant, certains d'entre eux sont generalement plus attaques. Les facteurs determinant la fenetre de coincidence phenologique entre le ravageur et son hote, en particulier la date de debourrement des arbres et la presence de fleurs males, en sont partiellement responsables

  • Titre traduit

    Spatio-temporal structures of the budworm choristoneura murinana hb. (lepidoptera: tortricidae) damage in a white fir (abies alba mill. ) stand. Relations with the pest population dynamics


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (vii-141 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.