Culture polarisée des cellules de Sertoli de porc immature : interactions entre les cellules de Sertoli et les cellules de Leydig : régulation hormonale de la sécrétion de l'insulin-like growth factor I et de ses protéines de liaison (IGFBPs) dans le testicule

par Mourad Skalli

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de José M. Saez.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .

Le jury était composé de José M. Saez.


  • Résumé

    Les cellules de sertoli jouent un role capital dans la regulation des fonctions specifiques testiculaires. En effet, les cellules de sertoli, regulent les fonctions des cellules de leydig (steroidogenese) et celles des cellules germinales (spermatogenese). Les actions des cellules de sertoli passent, en partie par des facteurs diffusibles, en particulier l'igf-i, qui pourrait jouer un role autocrine/paracrine dans la regulation locale des fonctions testiculaires. Les actions de l'igf-i sont modulees par ses proteines de liaison (igfbps). Nous nous sommes donc interesses a l'etude des interactions entre les cellules de sertoli et de leydig ainsi qu'a la regulation des igfbps secretees dans le testicule. Les resultats de la microscopie optique et electronique ont montre que les cellules de sertoli de porc immature cultivees dans le systeme a double chambre en presence du matrigel, developpent entre elles des complexes jonctionnels de type serres. La mesure de la resistance electrique transepitheliale et l'etude de la diffusion de hcg, fsh et igf-i montrent que les cellules de sertoli cultivees dans le systeme a double chambre dans les conditions etablies, generent une barriere capable de reguler le passage des differentes molecules. Les cellules de sertoli de porc immature secretent igf-i ainsi que les proteines de liaison de ce facteur (igfbps). La secretion de igf-i et des igfbps est bidirectionnelle. Igf-i est secrete preferentiellement dans le compartiment basal (basal/apical>>1) alors que les igfbps sont secretees preferentiellement dans le compartiment apical (basal/apical<<1). Les cellules de sertoli et de leydig de porc immature secretent 4 proteines de liaison de igf-i: igfbp3(reconnue par un anticorps specifique), igfbp2 (caracterisee par immunoblotting), bp29 et bp24. Dans les cellules de sertoli de porc, la secretion des 4 proteines est stimulee par fsh. Dans les cellules de leydig de porc, hcg a un effet stimulateur sur la secretion de l'igfbp3, igfbp2 et la bp29 et reste sans effet sur la secretion de la bp24. La regulation de la secretion de ces proteines par egf et le tgfb depend du type cellulaire considere. Dans les cellules de sertoli de porc immature, l'egf et le tgfb stimulent la secretion de l'igfbp3, igfbp2 et de la bp29. Les deux facteurs n'ont pas d'effet sur la bp24. La testosterone a un effet stimulateur sur la secretion des 4 proteines de liaison. Dans les cellules de leydig de porc immature, l'egf augmente les taux de l'igfbp3, igfbp2 et de la bp29 et n'a pas d'effet sur la bp24. Le tgfb stimule la secretion de l'igfbp3 et de l'igfbp2, par contre il n'a pas d'effet sur la secretion de la bp29 et induit une diminution des taux de la bp24


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (103 f.-[33] f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 82-103

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.