Energie d'interaction d'échange à grande distance internucléaire dans une molécule diatomique

par Olivier Bouty

Thèse de doctorat en Sciences. Physique atomique et moléculaire

Sous la direction de Monique Aubert-Frécon.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Monique Aubert-Frécon.


  • Résumé

    Cette these presente la generalisation de la methode dite asymptotique d'evaluation de l'energie d'interaction d'echange entre electrons de valence pour des systemes diatomiques, a des distances internucleaires r intermediaires et grandes. Nous decrivons tout d'abord les fondements de la methode et nous l'etendons a l'interaction entre atomes a couche ouverte de n'importe quelle symetrie spatiale. Puis, nous discutons la validite et la compatibilite de certaines approximations qui sous-tendent la methode par rapport aux hypotheses physiques du probleme. Nous presentons les resultats fournis par la methode asymptotique pour les etats electroniques de molecules diatomiques composees d'atomes mono et multielectroniques, en couplage a) et c) de hund. Puis, nous introduisons les effets d'interaction entre une configuration ionique et des configurations covalentes, ces effets s'averant importants pour decrire correctement certains etats de dimeres d'alcalins a grand r. Finalement, nous presentons des resultats numeriques pour les molecules na2, li2, k2 ainsi que pour les molecules co et o2. Pour les dimeres d'alcalins, des courbes completes d'energie potentielle a grande distance sont presentees en couplage a) et c) de hund pour les dissociations ns+np les plus basses. Elles sont en bon accord avec des resultats issus d'autres modeles ou calculs ab initio, ainsi qu'avec les courbes experimentales disponibles. Les molecules co et o2 sont etudiees lorsque leurs atomes sont dans l'etat fondamental. Nous nous attachons en particulier aux etats quintuplets qui presentent des minima a grande distance internucleaire et montrons que ceux-ci sont bien decrits par la methode proposee. Une application du calcul de l'echange au dimere de o2 est egalement presentee, montrant un bon accord qualitatif avec des resultats ab initio. Une conclusion sur les differentes possibilites d'extension et d'amelioration de cette methode termine ce travail


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 241-246

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.