La végétation rivulaire, facteur de contrôle du fonctionnement écologique des cours d'eau : influence sur les communautés benthiques et hyporhéiques et sur les peuplements de poissons dans trois cours d'eau du Massif Central

par Laurence Maridet

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Gabriel Wasson.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Gabriel Wasson.


  • Résumé

    Les impératifs de gestion des ripisylves étaient, jusqu'à présent, surtout axés sur des préoccupations d'ordre physique et hydraulique. Elles semblent agir pourtant sur le fonctionnement écologique des cours d'eau. L'étude quantitative de l'influence des ripisylves sur le fonctionnement écologique de trois rivières du Massif Central a été conduite afin d'obtenir des descripteurs biologiques pertinents et régionalisables dans un but finalisé d'aide à la gestion. La démarche de cette recherche a été établie de manière à étudier le milieu aquatique dans sa globalité, et à différents niveaux de perception. L'étude de la distribution des paramètres trophiques et des organismes associés dans différents environnements végétaux, a mis en évidence l'importance de l'échelle de perception. A l'échelle de la station, la composition naturelle de la ripisylve et les altérations anthrophiques qu'elle subit, vont déterminer le fonctionnement trophique du cours d'eau. A l'échelle du tronçon, les contraintes morphologiques des formes de vallée, semblent régir la distribution des variables trophiques. A l'échelle des faciès et des microhabitats, la répartition de la ressource trophique parait conditionnée par les caractéristiques hydromorphodynamiques et par la structure de la ripisylve. A l'intérieur des sédiments, la porosité, liée à la quantité de fines particules sédimentaires, semble régir la distribution verticale des paramètres trophiques et des invertébrés. Dans le cadre d'une logique de gestion des écosystèmes, il parait donc nécessaire de replacer la végétation rivulaire dans la hiérarchie des facteurs de contrôle du fonctionnement des cours d'eau


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (394 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 89-96

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'ichtyologie.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : ZW MARIDET, Laurence
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.