Polymérisation en émulsion en présence de tensioactifs non ioniques polymérisables

par Annie Filet

Thèse de doctorat en Sciences. Génie des procédés

Sous la direction de Jean Guillot.

Soutenue en 1994

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean Guillot.


  • Résumé

    Ce travail concerne l'etude de la synthese, de la caracterisation et de la polymerisation en emulsion de monomeres a proprietes tensioactives: les surfmeres. La synthese de la molecule choisie se realise en deux etapes: formation de la partie hydrophobe puis fixation de la partie hydrophile (polymerisation de l'oxyde d'ethylene par un procede catalytique). Les differentes molecules ont ete polymerisees en emulsion en batch et l'amorceur utilise est non ionique. Les evolutions des tailles de particules, de la conversion des monomeres et des masses moleculaires sont etudiees. Les recherches ont ete completees par simulation. Elles ont montre l'importance d'une hlb minimum pour assurer la stabilite du systeme. Il y a environ 30% de surfmere present a la surface des particules. Les latex presentent une bonne stabilite vis-a-vis des sels divalents et des cycles gel-degel. Les resultats experimentaux sont en bon accord avec les calculs theoriques realises


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (127 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 118-122

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.