Les notables et la culture du peuple, du debut du xviieme siecle a la fin du xviiieme siecle

par Guy Astoul

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Janine Garrisson.

Soutenue en 1994

à Limoges .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un premier decollage de l'instruction se produit en haute-guyenne, des le xvieme siecle, grace aux protestants notamment en bas-quercy et dans le rouergue meridional. A la suite du concile de trente, l'eglise catholique lancee a la reconquete des ames, s'engage a developper l'instruction des enfants et entre dans une competition de plus en plus vive avec les huguenots. Au cours du xviieme siecle, cet elan favorise les creations de colleges dans les villes et la multiplication des "petites ecoles" dans les campagnes. Tous ces etablissements profitent de la disparition progressive de l'enseignement huguenot apres la revocation de l'edit de nantes, en 1685. Pourtant, si l'on en croit des enquetes realisees a partir des registres paroissiaux comme celle de maggiolo, l'alphabetisation dans le sud-ouest demeure tres faible par rapport a la france du nord. En realite, ces evaluations sont gravement sous-estimees et grace au comptage des signatures des nouveaux maries effectue a partir des registres des notaires, des statistiques d'alphabetisation plus serieuses ont pu etre etablies pour la haute-guyenne. Les sondages realises au cours des periodes de 1621-1625, 1678-1682 et 1776-1785 permettent de reveler de reels progres au cours de ces deux siecles, tout particulierement en rouergue et pour les paysans les plus aises qui deviennent alors des notables ruraux. Grace au role de mediateurs culturels qu'ont joue ces notables dans les progres de la francisation et de l'instruction du peuple, quercinois et rouergats sont passes d'une "culture sauvage" essentiellement orale ou l'ecrit restait reserve a une minorite de lettres a une culture ou l'ecriture occupe une place determinante dans l'organisation de la vie collective tant pour le peuple que pour les elites.

  • Titre traduit

    The notabilities and the people's culture in haute-guyenne, from the beginning of the seventeenth century to the end of the eighteenth century


  • Résumé

    A first takeoff of the instruction began in haute-guyenne, in the sixteenth century thanks to the protestants, especially in the bas-quercy and in the meridional rouergue. Following the council of trent, the catholic church took it upon themselves to develop the instruction of children and to begin a strong competition with the "huguenots". This action allowed in seventeenth century the creation of secondary schools in the towns and the growth of elementary schools in the country. All this institutions take advantage of the progressive dying of the protestant education after the revocation pf the "edit de nantes", in 1685. If we believe in surveys made with parish registers like that of maggiolo, the literacy in southwestern france is very low as compared to northern france. In fact, this evaluation are seriously underestimated and by counting the signatures of newly married couples mainly in the notary's registers, a more serious measure of literacy is obtained for the haute-guyenne. The researches executed during periods of 16211625, 1678-7682 and 1776-1785, display a large improvement of literacy during this two centuries, particularly in the rouergue and for the well-off farmers who become then notabilities. Due to the role of cultural mediators that this respected farmers has in the progress of gallicizing and teaching the common people, quercinois and rouergats passed from "primitive culture" which was essentially oral and where writting was reserved for educated people in a culture where writing occupies an important place in the new popular culture and in the organisation of the collective life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 microfiches
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1439
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994LIMO0507
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.