Marcel arland entre la revolte et l'acceptation

par Mokhtar Chaoui

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Bernard Alluin.

Soutenue en 1994

à Lille 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet que propose cette recherche est celui de la revolte et de l'acceptation dans l'oeuvre de marcel arland. A travers cette etude, nous avons tente de comprendre l'auteur et ses personnages, et surtout d'expliquer le dilemme et la dualite dans lesquels ils vivent. Nous avons pu constater que les personnages arlandiens sont tous des "ames en peine" car ils expient leurs revoltes et leurs bravades contre les valeurs et les convenances sociales. Tous les heros dans l'oeuvre de marcel arland sont des "exclus de la horde", et tous errent dans le labyrinthe de la souffrance et dans un monde ou il n'y a guere de place pour eux. Ils s'engouffrent alors dans une thebaide irreversible et passent leur temps a gueter une delivrance dans l'amour, l'amitie ou la nature. Quant a marcel arland lui-meme, il a trouve dans l'ecriture le meilleur moyen d'apaiser ses angoisses et ses doutes. L'ecriture pour lui a une double fonction: elle est tantot expression de la revolte contre tout ce qui obstrue l'epanouissement de l'etre, tantot refus des revoltes aveugles qui cherchent a faire table rase des valeurs immortelles. Elle est, en quelques sorte, le dernier recours et le juste milieu entre la revolte et l'acceptation.

  • Titre traduit

    Marcel arland between the revolt and the acceptance


  • Résumé

    The subject of this research is the revolt ant the acceptance in the marcel arland's works. Our study attempts to understand the author and his personages, and specially to explain the dilemma and the duality they live in. We've established that all of the arlandian personages are "souls in pain" who expiate their revolt and their bravado against the social valurs and fitnesses. All the heros in arland's works are "exluded from the horde", and roam in the suffring labyrinth, and in a word where there is no place for their. Then they are engulfling in a irreversible loneliness and spending their time waiting for the delivrance in love, friend ship or nature. Concerning the author him self, he has found in the writing the best mean to appease his anguishs and his doubts. For arland, the writing has double function because sometimes it's a revolt expression against all what obstruct the human alleviation, and sometimes it's a refusal of blind revolt which want to destroy the immortal valurs. Like that, the writing is the last recourse or the happy medium between the revolt and the acceptance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Faculté des Humanités. Bibliothèque Humanités.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 311
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1994-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.