Le personnage de philon dans les dialogues sur la religion naturelle de david hume

par Philippe Barthélémy

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Catherine Kintzler.

Soutenue en 1994

à Lille 3 .


  • Résumé

    Le but de cette these est d'etablir la representation definitive que hume se fait de la religion et de la theologie a partir d'un commentaire des tirades du personnage de philon dans les dialogues sur la religion naturelle et d'une etud e des influences du scepticisme ancien qui ont inspire hume. Le livre i est consacre a une etude ru rapport que hume ent retient avec son personnage principal et comprend quatre moments : une analyse des diverses interpretations du rapport philon-hume, une comparaison entre les dialogues et ses deux modeles historiques, le de natura deorum de ciceron et l'alciphron de berkeley, et enfin un expose des raisons du recours a la forme dialoguee. Cette reflexion preliminaire a pour but de recenser les elements necessaires a la construction d'une novuelle hypothese en faveur d'un philon nourrissant quelques sympathies a l'egard d'un dieu immanent. Le livre ii expose la philosophie de la religion de philon. Sur un plan historique, sa demarche est plus proche de la tradition du scepticisme empirique de sextus empiricus que de la tradition academicienne. Sur un plan philosophique, son scepticisme epistemologique sur le probleme de l'essence de dieu n'exclut pas des preferences subjectives en faveur de l'hypothese deiste d'un principe d'ordre intelligent et immanent mais depourvu de qualites morales. Mais la question fu rapport philon-hume demeure cependant un phenomene au sens sceptique du terme. En conclusion, la philosophie humienne de la religion s'etablit autour de ces trois themes : la critique radicale de la religion naturelle et du caractere pretendument naturel de la croyance theiste, l'affirmation de la futilite du debat theologique, et l'independance de la morale par rapport a la relgion.


  • Résumé

    The aim of this thesis is to determine hume's final representation of religion and theology through a comment of the monologue said by the character of philo in the dialogues concerning natural religion on the one hand, and through a study of the influences of ancient scepticism which have inspired hume on the other hand. The first part consists in a study of the relationship that hume has with his main character. This part is divided into four chapters : an analysis of the different historical interpretations of the philo-hume relationship, a comparison bet ween the dialogues and its two historical patterns, cicero's de natura deorum and berkeley's alciphron, and finally an account of the reasons for the use of the dialogue form. This preliminary survey aims at compiling the necessary elements to base a new hypothesis acknowledging a philo getting some feeling for an immanent god. The second part explains philo's philosophy of religion. From a historical point of view, his standpoint is closer to sextus empiricus's school of empirical scepticism than to the academician school. From a philosophical point of view, hi s epistemologic scepticism on the question of the nature of god doesn't preclude any subjective preferences for the deis t hypothesis of an intelligent and immanent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (447 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 420-427. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-1994-6
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : S 50868
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.