Les industries à bifaces du pléistocène moyen de l'Europe du Nord-Ouest : données nouvelles des gisements du bassin de l'Escaut, de la Somme et de la baie de Saint-Brieuc

par Agnès Lamotte

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Tuffreau.

Soutenue en 1994

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les industries a bifaces se definissent, pleistocene moyen dans l'europe du nord-ouest, par une grande diversite, et sont a envisager comme des pjenemenes complexes. La variabilite de ces industries est definie a partir des methodes de debitage, de la composition interne de l'outillage sur bloc, de l'outillage sur eclat, ainsi que des rapports entre ces divers facteurs. En depit de cette complexite des assemblages a bifaces, il existe parmi les gisements etudies, de nombreuses analogies techno-typologiques avec les sites du bassin de la tamise. Africains et ceux du proche-orient. A l'oppose, les assemblages de la france meridionale, de l'europe meridionale et de l'europe centrale, se differencient de ceux de l'europe du nord-ouest, par la rarete ou l'absence des bifaces et par la domination de l'outillage sur bloc sur le reste de l'outillage. Il n'existe donc pas de modele precis d'assemblage, ni meme d'evolution ou de developpement systematique de l'outillage et du debitage pendant cette periode. L'interpretation de cette viriabilite reste en partie un mystere, car de nombreux parametres peuvent etre retenus (environnement, aires specialisees, gestes du tailleur, qualite et disponibilite de la matiere premiere, genre de vie, traditions culturelles. . . ).


  • Résumé

    Bifaces industries from the middle pleistocene in northern and western europe are defined by a great diversity, and are considered as intricated phenomenous. Their variability is given by the knapping methods and by the intern composition of flake-tools and heavy-tools. Even if those industries are difficult to understand, they show numerous commun points with the industries of the tamise valley, with the african and near east sites. At the opposit, the sites from southern france, southern europe and central europe are differents from ours, because they don't have many bifaces and the heavy-tools dominate the floke-tools. There is no fixed pattern about the evolution or devloppement between tools and the knapping methods during this period. The interpretation of this variability is still mysterious, bacause a lot of informations can be retained (environment), specialized areas, way of life, choice of the knapper, traditions. . . ).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-1994-233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.