Études des instabilités spatio-temporelles dans les oscillateurs à gain photoréfractif

par Laurent Dambly

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Didier Dangoisse.

Soutenue en 1994

à Lille 1 .


  • Résumé

    Depuis quelques années, l'intérêt pour la compréhension des mécanismes sous-jacents à la formation des structures transverses des faisceaux lumineux s'est fortement accru. Nous avons choisi d'étudier les structures transverses des faisceaux engendrés dans un oscillateur à gain photoréfractif (opr). En fait, nous nous sommes limités aux structures n'impliquant qu'un faible nombre de degrés de liberté transverses. Dans un premier temps, nous avons vérifié expérimentalement que seuls les modes dont la fréquence passive est la plus proche de la fréquence de résonances de la cavité sont impliqués dans la structure transverse du faisceau issu de l'opr. De plus, nous proposons une explication théorique se basant sur le tirage en fréquence pour expliquer que les modes sont susceptibles d'osciller sur un domaine de fréquence 10#5 fois plus grand que la largeur de la courbe de gain. Dans un second temps, les différents comportements transverses observés expérimentalement sont analysés. Cette analyse nous a permis de mettre en évidence deux types de couplage entre les modes transverses, selon que ces derniers appartiennent ou non à la même famille. Nous avons également sonde l'influence des différentes brisures de symétries inhérentes au dispositif expérimental, sur le comportement transverse et temporel du faisceau engendré par l'opr. Finalement, nous présentons un modèle dynamique auto-cohérent de l'opr dont la principale originalité tient dans le rejet de l'approximation du champ moyen qui est incompatible avec le processus de gain photoréfractif par mélange à deux ondes

  • Titre traduit

    Study of the spatio-temporal instabilities in the photorefractive oscillators


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1994-193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.