Etude expérimentale et modélisation de la dégradation thermique du dichlorométhane dans une flamme laminaire de prémélandge CH4/CH2Cl2/O2/N2

par Dominique Surdyk

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-François Pauwels.

Soutenue en 1994

à Lille 1 .


  • Résumé

    La degradation thermique est une methode efficace de traitement des dechets organochlores, si elle est bien controlee. Dans le but de preciser les processus physicochimiques de combustion qui ont lieu dans les procedes d'incineration des composes organochlores, une etude a la fois experimentale et par modelisation de flamme ch4/o2/n2 et ch4/ch2c12/o2/n2 a ete entreprise a basse pression. Les profils de fraction molaire experimentaux des especes stables et reactives sont etablis en associant la technique de prelevement par sonde a l'analyse par chromatographie et resonance paramagnetique electronique ainsi que la fluorescence induite par laser. La temperature est mesuree dans les conditions de prelevement. Les resultats experimentaux sont compares avec ceux obtenus par simulation a partir d'un mecanisme chimique comprenant 41 especes (13 chlorees) et 124 reactions reversibles. Un accord satisfaisant est obtenu notamment dans le cas des especes reactives h, o, oh et cl. Grace a des analyses de sensibilite, les chemins reactionnels principaux qui decrivent l'evolution des especes detectees sont mis en evidence et discutes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1994-200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.