Etude de molécules réactives par spectroscopie millimétrique : les structures pontées de Si2H2 et C2H3+

par Michel Cordonnier

Thèse de doctorat en Lasers, molécules, rayonnement atmosphérique

Sous la direction de Marcel Bogey.

Soutenue en 1994

à Lille 1 .


  • Résumé

    La premiere partie de ce travail presente le developpement d'un spectrometre millimetrique et submillimetrique concu pour la detection d'especes instables. L'amelioration de sa sensibilite a ete obtenue par l'optimisation de la propagation des ondes hyperfrequences et par l'informatisation du dispositif experimental. Le pilotage automatique des sources millimetriques et l'enregistrement numerique des spectres ont permis l'utilisation de traitements numeriques des signaux. Deux techniques d'analyse ont ete developpees puis testees. Elles permettent la detection de raies masquees par les bruits aleatoires ou la ligne de base d'un spectre, et la separation de profils d'absorption non resolus. La deuxieme partie presente les travaux spectroscopiques ayant beneficie des ameliorations precedentes et regroupe: l'identification des deux isomeres doublement et simplement pontes les plus stables de si2h2, et le calcul de leurs structures apres observation des spectres de plusieurs de leurs substitutions isotopiques; l'etude de la forme non classique (pontee) de l'acetylene protone c2h3+. Elle comprend la mesure du dedoublement par effet tunnel de plusieurs raies et la prevision des frequences de transitions permettant l'observation de cet ion dans les enveloppes circumstellaires ou les nuages moleculaires carbones. Ces investigations ont conduit a la revision d'un modele cosmochimique prevoyant la possibilite d'une detection de cette espece dans le milieu interstellaire; l'identification et le calcul de structure de arf+.

  • Titre traduit

    Study of reactive molecules by millimeter spectroscopy : the bridged structures of SI2H2 AND C2H3+


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1994-53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.