Revêtements photoréticulables à base de latex : synthèse, réactivité, application aux peintures

par Pierre Rousseau

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Xavier Coqueret.

Soutenue en 1994

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le but de nos travaux est d'obtenir une peinture a base aqueuse photoreticulable conduisant tres rapidement a une durete superficielle des revetements lors de l'exposition aux ultraviolets. La peinture finale etant un milieu tres complexe, nous avons simplifie le modele pour etudier differents parametres. Les polymeres synthetises, a base de methacrylate de methyle et d'acrylate de butyle, contiennent en plus un monomere fonctionnel: amine ou insaturation. Nous avons etudie un modele organique homogene, puis un milieu latex (dispersion de particules de polymere dans une phase aqueuse), et enfin une peinture ou le latex joue le role de liant. Au cours de chaque etape, nous avons mesure l'efficacite de differents generateurs de radicaux: ether de benzoine (ou derives), et benzophenone (ou derives) utilisee avec un donneur de protons. Enfin, la solubilite des generateurs de radicaux a ete prise en compte. Les resultats indiquent qu'un latex porteur de fonctions pendantes insaturees, utilise conjointement a un generateur de radicaux de type ii hydrosoluble, conduit a des performances efficaces pour la resistance a la salissure des peintures finales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 186-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1994-28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.