Modification des 1,4-polydienes epoxydes et resines epoxyde par les acides di(alkyl ou aryl)phosphoriques. Evaluation de la tenue au feu et de la stabilite thermique

par FREDERIQUE MORVAN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de J.-C. BROSSE.

Soutenue en 1994

à Le Mans .


  • Résumé

    La modification chimique des 1,4-polydienes epoxydes et resines epoxyde thermodurcies par les acides di(alkyl ou aryl)phosphoriques a ete envisagee dans le but d'ameliorer leur tenue au feu. La fixation du principe actif est realisee par reaction entre la liaison acide p-oh de l'organophosphore et les cycles oxirane du polymere ou prepolymere. Une etude preliminaire sur des molecules modeles des polymeres etudies a permis la caracterisation des adduits formes en fonction des types d'epoxyde utilises, interne ou terminal. L'application de la reaction de modification aux 1,4-polydienes et au diglycidylether du bisphenol a (dgeba) a confirme les resultats obtenus avec les modeles et permis de prouver qu'une modification partielle des cycles oxirane par l'organophosphore peut se faire sans alterer les cycles residuels, resultat essentiel pour la reticulation ulterieure des systemes. Des systemes rigides tridimensionnels ont ete prepares par reticulation par l'anhydride methylnadique dans le cas des polydienes epoxydes et par la 4,4'-diaminodiphenylsulfone (dds) dans le cas des resines epoxyde du type dgeba. Des tests de tenue au feu et de stabilite thermique ont ete effectues sur ces systemes reticules. L'autoextinguibilite a l'air des polydienes reticules est observee quel que soit l'acide di(alkyl ou aryl)phosphorique utilise. Les meilleures tenues au feu sont toujours obtenues avec l'acide diphenylphosphorique, que ce soit pour les polydienes reticules ou pour les resines epoxyde thermodurcies. La formation d'un revetement carbone intumescent n'a ete observee que pour les systemes modifies dgeba/dds


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 P.
  • Annexes : 180 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.S.1882
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.