Etude par RPE de l'ordre local dans les verres fluorés des éléments de transition

par Christophe Legein

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de C. JACOBONI.

Soutenue en 1994

à Le Mans .


  • Résumé

    Depuis 1981, date a laquelle de nouveaux verres des systemes pbf#2-mt#i#if#2-mt#i#i#if#3 sont venus agrandir la famille des verres fluores de metaux de transition decouverte en 1979, diverses etudes structurales se sont succedees ; elles ont fourni une image assez precise du reseau constitutif de ces verres forme de chaines d'octaedres liees par des sommets avec l'ion pb#2#+ en position interstitielle. Par contre la structure locale de ces octaedres restait meconnue. Les verres pzg et pbi ont ete etudies par resonance paramagnetique electronique dans le but d'obtenir des renseignements sur les distorsions locales des octaedres constitutifs de ces verres. Nous avons montre qu'une distribution unique, p(b#0#2, ), des parametres de structure fine, initialement proposee par czjzek, pour un empilement compact et aleatoire pour le calcul des gradients de champ electrique dans les amorphes, permet de reconstruire fidelement les spectres des ions cr#3#+ et fe#3#+ dans ces verres. L'utilisation de deux modeles structuraux, l'un construit a partir du pyrochlore cszngaf#6, l'autre resultant de l'application de la dynamique moleculaire a la variete rhomboedrique de gaf#3, a permis la caracterisation des distorsions radiales et angulaires des octaedres constitutifs des verres fluores d'elements de transition mais aussi du pyrochlore desordonne cszngaf#6 ou d'amorphes tels que gaf#3 ou pbgaf#5. Un accord satisfaisant entre spectres calcules et experimentaux est obtenu, pour les ions cr#3#+ et fe#3#+ simultanement, pour les deux modeles. Ils conduisent a des distorsions radiales et angulaires equivalentes. Les octaedres constitutifs de ces composes sont tous faiblement distordus. Les distributions de parametres de structure fine deduites de ces deux modeles sont similaires aux distributions de type czjzek utilisees pour la simulation des verres, validant ainsi l'utilisation de celles-ci pour la reconstruction des spectres r. P. E. Ce travail offre des perspectives interessantes puisque les techniques de simulation des spectres r. P. E. Pourront etre transposees aux spectres de r. M. N. De ga ou de al pour obtenir les distributions de gradients de champ electrique de ces atomes dans les verres fluores d'elements de transition ou dans des amorphes tels que alf#3, gaf#3 ou pbgaf#5

  • Titre traduit

    Local order e. P. R. Study of transition metal fluoride glasses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 p.
  • Annexes : 75 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.S.1885
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.