Contribution à l'étude des phénomènes d'entartrage : influence des solides en contact avec le liquide sur la cinétique de précipitation

par Cécile Hort

Thèse de doctorat en Ingéniérie du traitement et de l'épuration des eaux

Sous la direction de Henri Roques.

Soutenue en 1994

à Toulouse, INSA .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'étape cinétiquement limitante dans la formation des tartres de caco#3 est l'étape de germination qui est de nature hétérogène. Nous avons étudié l'influence que pourraient avoir des modifications de nature des parois des contenants sur le déroulement du processus. Deux voies ont été explorées : 1) modifications des propriétés de surface par fixation de molécules étrangères ; ces fixations ont été réalisées par dépôt de plasma froid et par l'intermédiaire de couches de conversion obtenues par attaque électrochimique. Elles ont concerné 3 types de molécules : des tensioactifs susceptibles de conférer aux parois une charge électrique superficielle positive ou négative, des molécules tartrifuges comme les polyphosphates ou les acides polyacryliques, des composés à faible énergie de surface comme l'hexaméthyldisiloxane (hmds). 2) modifications de l'importance relative de l'interface solide/liquide par incorporation à la solution sursaturée de matériaux pulvérulents plus ou moins nucléogènes. Nous avons pu ainsi étudier l'influence de l'énergie de surface du matériau, de son état de surface, de ses éventuelles charges superficielles, de sa nature, par référence à des substances ayant des propriétés tartrifuges reconnues. Confirmant le caractère essentiellement hétérogène du processus de germination, nous avons pu observer que la nature des parois modifiées ou pas conditionnait toute la cinétique de précipitation (germination et croissance cristalline), donc le comportement de la solution de même que l'adhérence, la nature cristallographique et l'importance du dépôt de tartre obtenu. Ces essais ont également montré l'importance que peuvent avoir les matières en suspensions véhiculées par des eaux naturelles dans le processus d'entartrage, et ramené à un rôle marginal celui des charges superficielles que certains travaux récents auraient tendance à privilégier.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([5]-197 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994/321/HOR
  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.