Développement d'une méthode ultrasensible pour l'analyse des éthenobases dans l'ADN : application à l’étude de leur rôle dans la cancérogenèse par le chlorure de vinyle

par Yves Guichard

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Christian Laugier.


  • Résumé

    Divers cancérogènes chimique de l'environnement peuvent former des éthénoadduits avec les bases de l'ADN, dont la l,N6-éthénoadénine (éthéno-A) et la 3,N4-éthénocytosine (éthéno-C). Afin d'éclaircir le rôle biologique de ces adduits pro mutagènes dans la cancérogenèse, nous avons développé une méthode d' analyse sensible pour étudier leur formation et le-ur réparation dans l'ADN in vivo. Cette méthode est fondée sur une purification des éthénonucléotides par immuno affinité puis un dosage par post-marquage au phosphore 32. Nous avons appliqué cette méthode à l'analyse des éthénobases dans l'ADN de rongeurs exposés à différents agents d' exposition. La grande sensibilité de la méthode nous a permis de mettre en évidence un bruit de fond en éthénoadduits chez des animaux non traités. Le bruit de fond en éthéno-A et en éthéno-C dans l'ADN hépatique de rongeurs semble varier avec les conditions expérimentales. Les éthénobases seraient formées de manière endogène par des produits issus de la peroxydation lipidique. L'analyse des éthénoadduits au niveau de différents organes de rats exposés pendant une durée prolongée au chlorure de vinyle montre que l'éthéno-A et l'éthéno-C s'accumulent et persistent dans l'ADN hépatique, elles ne seraient donc pas (ou peu) réparées au niveau du foie. Dans les poumons et les reins, seule l'éthéno-C s'accumule dans l'ADN, alors que les résidus d'éthéno-A formés au cours de l'exposition semblent être réparés efficacement. Le rôle des éthénobases de l'ADN comme lésions critiques impliquées dans la cancérogenèse pourrait être détermine par leur distribution et leur réparation hétérogène au niveau des organes et probablement au niveau du génome.

  • Titre traduit

    = development of an ultra-sensitive method for the analysis of ethenobases in DNA. : Application to the study of their role in vinyl chloride-induced carcinogenesis


  • Résumé

    Some environmental chemical carcinogens can form promutagenic etheno-adducts with DNA bases, including 1,N6-ethenoadenine (etheno-A) and 3,N4-ethenocytosine (etheno-C). In order to investgate the formation/repair and to evaluate their rôle in cheical carcinogenesis, we have developed a sensitive amethod of analysis, based on immuno-affinity purification and 32P-postlabelling quantification. This method was used to analyze ethenobases in DNA from rodents exposed to vinyl chloride. In the liver, both ethenoA and C accumualte during prolonged exposure and persist after the end of exposure. In contrast, only etheno-C accumulates in lung and kidney DNA, whereas etheno-A residues seem to be efficiently repaired. The high sensitivity of our method permitted to detect background levels of etheno-adducts en non-treated animals. Ehteno-A and etheno-C Background in hepatic DNA seems to vary with the peroxydation products. The rôle of ethenobases could be endogenously formed by lipid peroxydation products. The role of ethenobases in DNA as critical lesions in carcinogenesis could be determined by an heterogeneous distribution and/or repair at the tissue and genome levels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XX p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?