Domotique et habitat : Essai de lecture systémique

par Pierre Michel

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Gérard Guarracino.


  • Résumé

    Les relations entre l'habitat, caractérisé par différents rythmes temporels, et son occupant, notion polysémique, se voient transformées par le développement - en demi-teinte - de la domotique dont l'avenir reste à définir. Une vision systémique de l'habitat, se dégageant des notions usuelles de fonction et de structure, permet alors de mettre l'accent sur la trajectoire du système caractérisé par ses projets téléologiques dans son environnement actif. Les projets du système microscopique habitat - entendu a priori comme enveloppe équipée - peuvent s'identifier dans un environnement extérieur par rapport à un environnement intérieur - l'occupant : finalités à caractère physique, physiologique, financier, sociologique, technique, professionnel, personnel ou symbolique. L'étude du niveau de complexité et du potentiel de stabilité du système montre d'une part l'absence d'intelligence au sens décisionnel du terme, d'autre part la nécessité d'intégrer l'occupant dans le processus d'équilibration. En réponse à un changement de l'environnement, le recours de l'artefact domotique à un téléservice pour l'adaptation fonctionnelle du nouveau système requiert des capacités de décision, voire d'autonomie. Son adaptation structurelle rendant compte de nouveaux projets téléologiques va nécessiter pour les différents éléments (habitat, occupant, artefact domotique) des capacités structurelles (modification des interrelations) et fonctionnelles (transformation des programmes). L'étude du système macroscopique habitat dans un référentiel Différenciation - Coordination permet enfin de dégager une trajectoire d'évolution sur les plans technologique (stabilisation de l'offre technique), social (superposition des réseaux) ou économique (définition d'un espace de vie).

  • Titre traduit

    = Automation and Home. : A Systemic Approach


  • Résumé

    The relations between the home, characterised by different time rhythms, and its occupant, with multiple meanings, are transforfned by the low development of automation the future of which has still to be defined. A systemic approach of home, getting clear of usual ideas of function and structure, then allows to focus on the history of the system defined by its teleological projects in its active environment. The projects of the microscopie home system - considering first the equipped envelope - can be identified in a outer environment regarding an inner environment - the occupant : physical, physiological, financial, sociological, technical, professional, personal and symbolic finalities. Studying the complexity level and stability potentiel of the system leads on one hand to the lack of intelligence, regarding decision, and, on the other hand, the need to integrate the occupant in the equilibration process. As a response to a modification of the environment, the recourse of the domotic artefact to a teleservice for the functional adaptation of this new system requires decisional abilities and even autonomy. Lts structural adaptation accounting for new teleological projects will need for the different elements structural (modification of the connections) and functional (change of the programmes) capabilities. The study of the macroscopic home system in a Differentiation - Coordination plane allows to finally define an evolution on a technological (stabilisation of the equipment), social (links between networks) or economic (definition of a lite space) point of view.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1736)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.