Epuration des lixiviats de décharge : prétraitement par coagulation-floculation, traitement par osmose inverse, post-traitement par incinération

par Ahcene Amokrane

Thèse de doctorat en Gestion et Traitement des Déchets

Sous la direction de Claude Comel.

Soutenue en 1994

à Lyon, INSA , en partenariat avec LCPAE – Chimie Physique Appliquée et Environnement (Lyon, INSA) (laboratoire) et de École Doctorale de Chimie (Lyon) (laboratoire) .


  • Résumé

    De nombreuses décharges de déchets produisent des effluents à forte charge ou lixiviats, qui doivent être traités avant rejet en milieu naturel. A la suite des traitements biologiques et/ou physicochimiques usuels, les lixiviats stabilisés ne sont pas encore écocompatibles. Dans le but de promouvoir des techniques plus efficaces, l'osmose inverse a été étudiée pour en préciser les performances mais aussi les limites en termes d'encrassement. Pour ce faire, il a été nécessaire de caractériser les lixiviats brut de Jeandelaincourt et ceux d'Arnouville-Les-Mantes prétraité sur site par bioréacteur membrane. Afin d'atténuer leur pouvoir encrassant très élevé l'étude approfondie du prétraitement des lixiviats de Jeandelaincourt a été réalisée. Des essais dans une unité semi-pilote dimensionnée en cours d'étude ont été effectués, mettant un jeu de manière optimale une oxydo-coagulation-floculation par H202/FeC13/Ca(OH)2 polymère neutre. Pour tous les lixiviats prétraités, l’osmose inverse s'est montrée extrêmement efficace vis à vis de la pollution tant organique qu'inorganique, permettant de satisfaire aisément aux normes de rejet, à l'exception toutefois des nitrates. Enfin, un pilote d'incinération a été conçu et réalisé pour mener l'étude d'élimination des concentrats générés par osmose inverse.

  • Titre traduit

    = Landfill leachates treatment : coagulation flocculation pretreatment, reverse osmosis treatment, incineration post-treatment


  • Résumé

    Many waste landfills generate high-strength effluents or leachates that have to be treated be for discharge in the environment. After usual biological and/or physico-chemical treatments, stabilized leachates are generally not compatible with ecological requirements. Intending to promote really more efficient processes, reverse osmosis was studied to determine its performances and membrane fouling limits. First, it was necessary to characterise untreated Jeandelaincourt landfill leachates and Arnouville-Les-Mantes landfill leachates pretreated on site by membrane bioreactor. In order to reduce their very high fouling power, the pretreatment Jeandelaincourt leachates was extensively studied. Then, oxidation-coagulation-floculation experiments were carried in calculated small scale unit with H202/FeCl3/Ca(OH)2 no-ionic-polymer reactifs. For all pretreated leachates, it was shown that reverse osmosis is very efficient to remove organic and inorganic pollution and allows to satisfy the norms with the exception nitrates. In a last step incinerator small unit was conceived and constructed to study the treatment of reverse osmosis concentrates (post-treatment).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1674)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.