Synthèse et caractérisation d'hydrures et hydrurofluorures d'Ytterbium

par Djamel Mourksi

Thèse de doctorat en Chimie des solides

Sous la direction de Jean-Pierre Bastide.

Soutenue en 1994

à Lyon, INSA , dans le cadre de École Doctorale de Chimie (Lyon) , en partenariat avec LTM – Laboratoire de thermochimie Minérale (Lyon, INSA) (laboratoire) .


  • Résumé

    Une tentative de préparation d'un hydrurofluorure mixte ytterbium-alcalin par réduction de KF par Yb sous hydrogène a abouti à l'obtention du seul fluorure YbF2,37. L'objectif a alors été centré sur des réactions entre hydrures et fluorures d'ytterbium, dans le but d'obtenir des dérivés nouveaux à valence mixte. Différentes phases ont été préparées : YbHl,8, YbH2,5, YbF2,33, et l'hydrurofluorure Yb (H,F) 2,13-2,15. Les enthalpies de formation standard des deux hydrures ont été calculées à partir de mesures calorimétriques de chaleurs de réactions métal ou hydrure + hydrogène soit en kJ. Mol-1 -177 et -369,5 pour YbH2,5. Les conductivités et leur variation en fonction de la température ont été mesurées par la méthode des impédances complexes pour toutes les phases et le fluorure YbF3 à titre de comparaison. Les résultats obtenus ont été confrontés à déterminations et hypothèses structurales. En particulier, les performances de conduction ionique, excellentes pour YbH2,5 et médiocres pour Yb(H,F)2,13-2,15 s'expliquent a) par la présence de clusters de tailles différentes dans les structures type fluorine (cubique à faces centrées, a=519,0 nm et de Yb(H,F)2,13-2,15 (quadratique a= 877,5 nm, c=1659,9 nm et b) par la différence importante de polarisabilité de chacune des espèces migrantes (H et F).

  • Titre traduit

    = Synthesis and characterization of ytterbium hydrides and hydridofluorides


  • Résumé

    An attempt to reduce KF by Yb (under H2) in view to obtain mixed (Yb+K) hydridofluorides has given only the fluoride YbH2. 37. So we insist in preparing new compounds by reacting Yb hydrides and fluorides such as YbHl. 8, YbH2. 5 and Yb'F2. 33 for which original routes were performed. A new hydridofluoride Yb(H,F)2. 13-2. 15 is described. The standard enthalpies of formation of YbHl. 8 and YbH2. 5 has been calculated on the basis of calorimetric experiments (kJ. Mol-1)= -177 and -369,5 respectively. Electrical conductivities and their variations with temperature has been measured (complex impedance method). The results has been correlated with structural determinations or hypothesis. The good ionic conduction for YbH2. 5 and the poor one for Yb(H,F)2. 13-2. 15 can be explained a) by the existence of clusters with different morphology in an anion - excess fluorine structure b) by the great difference in polarisability for each of the mobile species H and F.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 107p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1630)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.