Contribution à l'étude d'un réacteur électrochimique mettant en oeuvre une évolution de pH : application à l'épuration de solutions d'acide chromique par électrocoagulation

par Sophie Reussard

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Germain Lacoste.

Soutenue en 1994

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'objet de ce memoire est une contribution au traitement des effluents de galvanoplastie a base d'acide chromique. Apres un examen critique des procedes envisageables, le principe de l'electrocoagulation dans un reacteur a compartiments separes par un diaphragme a ete retenu. Une etude preliminaire a ete effectuee dans le but de determiner la selectivite de la precipitation electrochimique generee dans ce type de reacteur. Elle a ete conduite en suivant, en fonction du ph, la repartition des especes metalliques sous forme ionique ou complexees, apres ajustement des valeurs des constantes de certains equilibres a la force ionique des solutions traitees. L'influence des caracteristiques des diaphragmes poreux utilises sur le transfert de matiere a travers le separateur a ete observee lors de l'etude du reacteur fonctionnant en epuisement de la solution. Elle a conduit au choix d'un diaphragme en ceramique compatible avec les exigences techniques necessaires lors d'une utilisation industrielle du reacteur. Ces travaux ont abouti a l'epuration de solutions d'acide chromique par electrocoagulation. L'acide ainsi regenere est recyclable immediatement dans le circuit de production. Le reacteur utilise constitue un module unitaire de traitement et la juxtaposition de plusieurs de ces modules a permis de dimensionner un pilote de type industriel

  • Titre traduit

    Contribution at an electrochemical reactor with pH evolution study : application for chromic acid solutions by electrocoagulation epuration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 235-240

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1994 REU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994INPT055G
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.