Transformation génétique du colza et du mai͏̈s par la voie haploi͏̈de mâle

par Marie-Françoise Jardinaud

Thèse de doctorat en Biologie et technologie végétales

Sous la direction de A. Souvré.

Soutenue en 1994

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'utilisation des microspores en tant que cellules cibles de la transformation genetique presente certains avantages: origine unicellulaire des embryons et des plantes issus des microspores et haploidie. Le stock chromosomique des plantes haploides regenerees peut etre double permettant l'obtention directe de plantes dihaploides homozygotes. Le travail realise a eu pour objectif de transformer les microspores de mais (zea mays l. Hd 99 hd 222) et de colza (brassica napus l. Tapidor) par electroporation et biolistique dans le premier cas et uniquement par electroporation dans le deuxieme cas. Dans un premier temps, la possibilite de regenerer des plantes par cultures de microspores isolees de colza et de mais a ete verifiee. Les frequences de regeneration ont ete respectivement de 0. 15% a 0. 009%. Le transfert d'adn exogene a l'aide d'un appareil delivrant des impulsions en vagues carrees a ete mis en evidence dans les microspores de colza et de mais a l'aide de constructions genetiques portant le gene uida. Des resultats similaires ont ete obtenus chez le mais a l'aide d'un canon a particules pds 1000/he apres optimisation des divers parametres de tir. La transformation des microspores de mais par electroporation ou bombardement a ete realisee a l'aide d'un plasmide porteur du gene de resistance a la phleomycine fusionne au gene uid a, sous la dependance du promoteur de l'actine de riz actl. Les microspores ont ete cultivees en presence de 5 mg/l de phleomycine additionne apres 24 h de culture. Des microspores exprimant le gene uida apres 21 jours de culture ont ete observees, mais aucune plantule n'a ete regeneree a ce jour. Dans le cas du colza, la transformation genetique des microspores a ete realisee par electroporation en presence d'un plasmide porteur du gene de resistance a la phosphinothricine sous le controle du promoteur camv 35s. Les microspores electroporees ont ete mises en culture en presence de 100 mg/l de phosphinothricine. Huit plantes ont ete regenerees et acclimatees en serre, et la presence du gene pat a ete mise en evidence au sein de leur genome par pcr et southern

  • Titre traduit

    Maize and oilseed rape genetic transformation via the male gametophyte


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7]-107-14 f.-[7]f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.87-101

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1994INPT022A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.