Vers un fluoroimmunocapteur à fibre optique

par Odile Grondin

Thèse de doctorat en Génie biologique

Sous la direction de Mireille Donner et de Jean-Claude André.

Soutenue en 1994

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .

Le président du jury était Jacques Villermaux.


  • Résumé

    L’objectif de la recherche est de mettre au point un capteur à fibre optique pour l'immunofluoroanalyse. La réalisation de tels capteurs nécessite le développement de plusieurs procédés: le greffage de molécules sur support de silice, la synthèse chimique de sondes fluorescentes et leur couplage à des biomolécules, la détermination de caractéristiques photophysiques et les opérations liées à l'immunologie. Le dosage développé dans cette étude repose sur la variation d'émission lumineuse de rotors moléculaires fluorescents due à la modification de leur environnement lors de la réaction antigène-anticorps. Dans ce but, deux actions principales ont été développées: l'étude du greffage sur des fibres en silice de molécules fluorescentes pour appréhender les facteurs qui conditionnent les modes de greffage soit par fixation par liaison chimique soit par adhésion physique; l'acide 4-(1-pyrenyl)butyrique et les IgG-FITC, (immunoglobulines liées à la fluorescéine) pris respectivement comme modèles de molécules organiques et de biomolécules. Différentes conditions de greffage (silanisation, solvant, réactif,. . . ) influencent la quantité de molécules fixées. L’utilisation de divers post-traitements, jouant sur la désorption, permettent d'évaluer les proportions relatives des deux modes de greffage. La synthèse de dérivés fluorescents de médicaments (théophylline et acide valproique) pour développer des applications en immunoanalyse. La préparation des entités médicament - rotor moléculaire fluorescent repose sur la synthèse de deux types de composés (rotors fluorescents et dérivés fonctionnels des médicaments) suivie de leur couplage. Les produits fluorescents obtenus dans ce travail présentent des caractéristiques photophysiques adaptées aux variations d'environnement, mais n'ont pu être appliqués pour les dosages immunologiques, car leur activité antigénique n'est pas préservée

  • Titre traduit

    To an optical fiber fluoroimmunosensor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 p.)
  • Annexes : 165 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.