Développement des microstructures et des micro ségrégations lors de la solidification des fontes : transition de l'eutectique graphitique vers l'eutectique cémentitique

par Christophe Selig

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jacques Lacaze.

Soutenue en 1994

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail a été l'étude de la formation des structures et du développement associé des ségrégations lors de la solidification des fontes. Un intérêt particulier a été porté à la germination et la croissance de l'eutectique métastable austénite/cémentite, ainsi qu'à la transition de la réaction eutectique stable austénite/graphite vers le système métastable. Une revue bibliographique permet de montrer que peu d'études quantitatives ont été publiées, alors que la plupart des phénomènes en jeu sont qualitativement bien compris. Dans ce travail, la croissance de l'eutectique blanc est étudiée par analyse thermique simple et différentielle. Il est montré que la différence entre les cinétiques de solidification de la structure lédéburitique et de la structure en plaquettes de l'eutectique cémentitique doit être une conséquence de l'étape de germination. Dans le cas d'échantillons de solidification dirigée, la caractérisation de la distribution des éléments d'alliage à partir de mesures à la microsonde électronique montre que le chemin de solidification suit la vallée eutectique prévue par le diagramme de phases, dans le système stable comme dans le système métastable. Ce résultat est confirmé par les calculs de ségrégations associées à la croissance de fontes GS, a l'aide d'un modèle étendu pour prendre en compte le dépôt primaire d'austénite et la transition gris/blanc

  • Titre traduit

    Development of the microstructures and the microsegregations during the solidification of cast irons : transition from the stable to the metastable eutectic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Annexes : 119 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.