Synthèse de contrôleurs complexes avec partitionnement

par Laurent Gerbaux

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Gabrièle Saucier.

Soutenue en 1994

à l'INP Grenoble .


  • Résumé

    Dans cette thèse, les problèmes abordés concernent l'implantation sur silicium de contrôleurs complexes, c'est à dire de machines d'états finis de grande taille. En effet, les méthodes et outils actuels associés à la technologie cellules standards deviennent inefficaces pour des automates de quelques centaines d'état. S'inspirant de l'état de l'art sur les séquenceurs complexes des ordinateurs existants, l'attention s'est tout naturellement portée sur l'utilisation de mémoires mortes (ROM) et sur une méthode de décomposition de l'automate. Le premier chapitre énonce les fondements théoriques sur lesquels cette thèse s'appuie. Puis y on rappelle les principes classiques du codage des automates. Le second chapitre propose une extension de la théorie de codage de Duff [Duf91]. Une des caractéristiques essentielles des gros contrôleurs est le nombre important d'états s'enchaînant en séquences appelées ici chemins. Dans une première partie sont étudiées les différentes solutions d'implantation de codage pour les chemins, pui les contraintes imposées par ces codages ainsi que leur compatibilité avec les autres contraintes usuelles. Dans une deuxième partie, une méthodologie de partitionnement de contrôleur est proposée. Dans le troisième chapitre, plusieurs architectures à base de ROM sont proposées, ainsi qu'une méthode de codage spécifique. La logique du contrôleur est partitionnée entre plusieurs blocs combinatoires et la ROM. Pour réduire la largeur de la ROM une technique de compaction en champs est utlisée. En conclusion de cette étude il est établi que ces architectures permettent d'obtenir de très bons résultats tant en surface de silicium qu'en terme de vitesse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.)
  • Annexes : 73 REF. ; bibliogr. p. 147-151

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1994-GER
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.