Application des techniques de simulation des grandes echelles a un ecoulement en geometrie complexe : la marche en derapage

par PHILIPPE MOINAT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de M. LESIEUR.

Soutenue en 1994

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La technique de simulation des grandes echelles est appliquee a l'etude d'ecoulements turbulents en aval d'une marche en derapage. Cette configuration fortement tridimensionnelle est un cas test representatif des geometries complexes de type industriel. Pour modeliser les petites echelles de la turbulence, on utilise differentes versions du modele sous-maille de la fonction de structure. A haut nombre de reynolds (60000), on trouve qu'un tourbillon helicoidal est forme par enroulement des couches cisaillees qui decollent de la marche. L'ecoulement est quasi-stationnaire a grande echelle mais on montre le processus de destabilisation du tourbillon qui conduit a une turbulence a petite echelle. A bas nombre de reynolds (1400) ce sont deux tourbillons quasi-stationnaires qui sont attaches a l'arete de la marche. Les simulations sont validees par des comparaisons qualitatives et quantitatives aux resultats experimentaux. Les nombreuses visualisations des simulations offrent en outre une comprehension approfondie de l'ecoulement. Cette etude d'application contribue au developpement des techniques de simulation des grandes echelles, la finalite etant la mise au point d'un outil performant pour le calcul des ecoulements industriels


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 125 P.
  • Annexes : 91 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.