Piles a combustible a membrane echangeuse de protons : contribution a l'etude de la cathode a oxygene

par Frédéric Gloaguen

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de R. DURAND.

Soutenue en 1994

à Grenoble INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail est de minimiser la quantite de platine dans les cathodes a oxygene des piles a combustible envisagees pour les vehicules electriques. La premiere partie de ce memoire comprend une etude bibliographique des piles a combustible a membrane echangeuse de protons (pemfc), ainsi qu'une presentation des principaux resultats concernant la reduction electrochimique de l'oxygene sur platine massif et disperse. Differents modeles, decrivant le fonctionnement des couches actives des electrodes de piles a combustible, sont ensuite etudies. Des applications numeriques au cas de la cathode a oxygene des pemfc permettent de definir les geometries internes des couches actives pour lesquelles l'utilisation du catalyseur est maximale. En utilisant ces modeles, la mise au point d'un protocole de test des proprietes des particules de catalyseur autorise une etude de l'influence de la taille des particules sur l'activite du platine vis a vis de la reduction de l'oxygene. Il est ainsi observe que l'activite massique du platine passe par un maximum pour des tailles de particules comprises entre trois et quatre nanometres. L'interpretation des resultats electrochimiques s'appuie, en partie, sur une experience d'absorption x in situ. Enfin la derniere partie de ce memoire decrit des methodes de preparation de particules de catalyseur par reduction electrochimique de differents complexes du platine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 166 P.
  • Annexes : 100 REF.

Où se trouve cette thèse ?