Phenomenes thermoelectriques et magnetohydrodynamiques en solidification des alliages metalliques

par OLIVIER LASKAR

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de R. MOREAU.

Soutenue en 1991

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these a pour objet d'etudier les consequences des phenomenes thermoelectriques et magnetohydrodynamiques (temhd) en solidification des alliages metalliques. Le long d'un front de solidification non isotherme (dendrite, cellule), l'effet seebeck engendre un courant electrique concentre dans la zone pateuse. Quand un champ magnetique uniforme est applique, la force de laplace d'origine thermoelectrique engendre un mouvement dans cette zone qui modifie la structure et la composition de l'alliage. Experimentalement, nous avons montre, sur un dispositif de solidification dirigee (thermiquement stabilisant), que les effets temhd creent un mouvement localise a la pointe de la dendrite lorsque l'induction magnetique est parallele a l'axe de solidification. En revanche, lorsque le champ magnetique est perpendiculaire a l'axe de croissance, les effets temhd engendrent un mouvement global dans la zone pateuse. Dans les deux cas, les effets temhd provoquent l'epaississement de la structure dendritique. Des modeles numeriques et des lois d'echelle permettent de predire de facon quantitative l'ensemble de ces phenomenes temhd a l'echelle d'une dendrite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 P.
  • Annexes : 74 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.