Calcul des paramètres du schéma équivalent de la machine asynchrone par la méthode des éléments finis

par Omar Sahraoui

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Albert Foggia.

Soutenue en 1994

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire d'électrotechnique (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Marcel Ivanes.


  • Résumé

    Depuis son invention par Tesla, au siècle dernier, la machine asynchrone s'est imposée dans l'industrie grâce à sa robustesse, sa fiabilité et son coût faible. Avec le développement de l'électronique de puissance et de la commande vectorielle ces dernières années, elle est devenue compétitive dans le domaine de la vitesse variable. Il existe principalement deux approches différentes pour l'étude de la machine asynchrone : le schéma équivalent et la méthode des éléments finis. Les méthodes classiques de détermination des paramètres des éléments finis (f. E. M. ) est plus précise car elle permet de prendre en compte des phénomènes complexes tels que la saturation et l'effet de peau dans la machine, mais exige généralement des moyens et des temps de calcul importants. Pour combiner les deux approches ci-dessus, nous avons abordé, au cours de notre travail, le problème de la détermination des paramètres du schéma équivalent de la machine asynchrone par la méthode des éléments finis. Ainsi nous obtenons un schéma équivalent précis et facile à mettre en leurre. Pour ceci, nous avons développé plusieurs méthodes parmi lesquelles on peut citer : - La méthode du diagramme vectoriel qui se base sur les équations classiques de la machine en régime permanent. Cette méthode permet de mettre en évidence la variation des paramètres du schéma équivalent avec les conditions de fonctionnement de la machine. - La méthode de l'essai fréquentiel à l'arrêt (Standstill Frequency Response, SSFR) qui permet de modéliser finement l'effet de peau dans la machine, et de déterminer les constantes de temps électriques, très importantes dans l'étude du comportement dynamique de la machine. La validation de ces méthodes a été faite sur une machine asynchrone à structure inversée (cage au stator). Les résultats de calcul sont en bon accord avec les mesures

  • Titre traduit

    Finite element calculation of equivalent circuit parameters for the induction machine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (162 p.)
  • Annexes : 92 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.