L'Allemagne et la concurrence : vers une nouvelle alliance

par Denis Millon

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Pierre Olsem.

Soutenue en 1994

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    Le système économique de la République fédérale d'Allemagne s'inspire d'une conception théorique prônant l'instauration de la concurrence parfaite comme mode d'organisation et de régulation des marchés. La réalité est plus mitigée. De nombreux compromis affaiblissant la pression concurrentielle et sa transmission au sein du système ont été adoptés, afin de sauver les caractéristiques du modèle social et politique allemand. La compétitivité de la RFA est un mauvais indicateur de sa soumission à la concurrence. L'industrie tire ses succès sur les marchés extérieurs de l'exploitation de compétences séculaires dont la valeur s'estompe. Les difficultés rencontrées après la réunification ne traduisent pas simplement l'absorption d'un choc conjoncturel. Les rigidités des structures industrielles sont mises à jour à cette occasion.

  • Titre traduit

    Germany and competition entering into a new alliance


  • Résumé

    He economic system of the Federal Republic of Germany is theorically built on the concept of full competition. In the facts, we can observe that many compromises are made in order to save characteristics of the national social and political model. The long-aged competitiveness of the FRG is a false indicator of its submission to competition. The present post-unification difficulties reveal rigidities in the industrial structures which appear to be a consequence of the detected compromises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 f.
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.