Plaintes antidumping, intégration verticale et cartellisation : l'exemple de l'industrie sidérurgique européenne

par Emmanuelle Maincent

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick A. Messerlin.

Soutenue en 1994

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de montrer comment les producteurs sidérurgiques européens, par des plaintes antidumping et des opérations d'intégration verticale vers l'aval, ont pu consolider leur position de firme dominante pendant la période de dérèglementation (1986-1990). La première partie montre comment le traité CECA a influencé le comportement des producteurs sidérurgiques européens en créant un environnement économique stable. Il explique également l’absence de réponse par les prix à toute concurrence à la marge du marché, même après la dérèglementation interne. La deuxième partie analyse l'isolement du marché de 1986 à 1990, qui illustre cette volonté de maintenir la stabilité du marché. Par les plaintes antidumping, les firmes ont pu freiner la pénétration d'exportateurs jusque-là absents du marché. Par l'intégration verticale vers l'aval, elles ont pu augmenter leur part de marché et les potentialités de verrouillage. La troisième partie étudie les conséquences d'une telle stratégie. La fermeture et le verrouillage du marché correspondent à un objectif de cartellisation. Mais, si l'impact de la protection extérieure est faible sur la production communautaire, il a un coût social élevé (pour des produits imparfaitement substituables). L'hypothèse de parfaite substituabilité des produits montre en revanche la nécessité de poursuivre les ajustements structurels à moyen terme.

  • Titre traduit

    Antidumping actions, vertical integration and cartelised market : the case of European steel industry


  • Résumé

    The aim of this thesis is to analyze how European steel producers, through antidumping actions and downstream vertical integration, have consolidated their dominant position during deregulation (1986-1990). The first part studies the impact of the ecsc treaty created market stability. It is the main reason why producers did not compete on price with fringe producers. The second part analyses market protection strategies. Using antidumping actions, steel producers impeded foreign exporters' progress in the market. Downstream vertical integration increased domestic firms' market shares and their foreclosure opportunities. The third part studies the effects of such a strategy. Producers have tried to protect and to foreclose the market in order to cartelise market. This hypothesis is confirmed by the impact of protection. Its impact is small on EC production, but is great on social welfare (with non homogeneous products). In the case of homogeneous products, protection has a positive impact on EC production. Greater its impact, greater the adjustments required in the medium term.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 389 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 279
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-1994-16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.