Ironie et discours chez Leon Battista Alberti

par Serge Stolf

Thèse de doctorat en Etudes italiennes

Sous la direction de MIREILLE BLANC SANCHEZ.

Soutenue en 1994

à Grenoble 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude prend en consideration le discours ironique dans les oeuvres en latin ( pour une large part ) et en "volgare "de l. B. Alberti. L'ironie y est tout d'abord envisagee par la voie de l'intertextualite, puis dans sa relation avec les discours universaux (discours metaphysiqueet discours de la raison) dont elle met en question les certitudes omniscientes. Enfin, consideree dans sa dimension dialogique, elle souligne la necessite et les dfifficulttes d'une confrontation des savoirs, mais peut aussi assumer le statut incertain, entre dissimulation et synisme, d'une parole libre dejouant sanctions sociales et politques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 367 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1994/33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.