Les informaticiens confrontés aux nouvelles technologies d'information et de communication : négociations, recompositions et représentations de l'informatique au temps de la bureautique et des réseaux

par Robert Panico

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Miège.

Soutenue en 1994

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    Le phenomene bureautique a, pendant longtemps, ete circonscrit a une informatique personnelle, et reactionnelle. Nous avons voulu, dans cette these, mobtrer a quel point il constituait aujourd'hui le principe moteur de l'information des activites de gestion des entreprises. Notre analyse part d'une observation du monde de l'informatique qui met en evidence un certain nombre de restructurations en cours (dans l'industrie, ou encore dans la profession. . . ). L'apparition de nouveaux acteurs, et la mise en oeuvre de nouvelles strategies - par les fournisseues d'informatique, les utilisateurs. . . - occultent le role jadis central des techniciens et devoilent en contrepartie le deplacement progressif opere vers les usagers dans la construction de la technique. L'edition logicielle, tout comme l'emergence de services de communication ou d'information en ligne, en s'appuyant sur des logiques distinctes de celles que les techniciens informatiques auraient d'eux-memes developpees, doivent etre considerees comme des instants de rupture dans le proces d'information des entreprises. Ces deux declinaisons du phenomene bureautique temoignent aussi de la structuration ectuelle d'un marche de l'informatique qui, par une diffusion large des produits et services informatiques, laisse emerger une autre rationalite de la technique. Il y a, localement au niveau de l'entreprise recomposition et reequilibrage des competences et des responsabilites devolues au industriels (fournisseurs d'equipement ou prestataires de services), aux usagers et aux techiniciens. Notre questionnement sur l'evolution du role et du statut des infromaticiens s'est ensuite elabore autour de l'individualisation des pratiques de l'informatique. Observant la position de retrait que les techniciens adoptent foce a l'idee de "construction sociale", nous nous sommes interroges sur les fondements culturels et ideologiques de l'informatique, pensant qu'il y avait, dans la rationalite technicienne, des elements pour conprendre les conflits de representations que le phenomene bureautique engendre au sein d'un groupe professionnel, identifie par la machine et lentement dissout par elle.

  • Titre traduit

    Computer scientists confronted with the news technologies of information and communication. Negotiations, reconstitutions, and representations of information technology at the tile of office automation and computers networks


  • Résumé

    The office autonation phenomenon has fora long time been limited to a personal and responsive information technology. The purpose of this thesis is to demonstrate to what extempt the computerization of contemporary business management is governed by this primary underlying principle. Our analysis starts from an observation of the sphere of information technology which brings in a number of present restructuring (in the industry, the profession. . . ). The emergence of new actors and the implementation of new strategies - brought about by computer suppliers, users. . . - are taking over rhe role previously played by technicians. This phenomenon is revealing the progressive importance played by the users in the construction of computer technic. Software publishing, as the emergence of communication services or on line information, are based on distincts logics than those computer technicians would have developed. They must be considered as breaking point in the computerization process of business work. These two expressions of the office autamationphenomenon also indicate the present structuration of the information technology market which, by a large diffusion of products and services, create another rationality of computer technic. There is, on a local level inbusiness firms, a reconstitution and a readjustment of the capacities and responsibilities normally assumed by manufacturers (equipment supliers, providers of services) users and technicians. Our questioning is focused on the development of the role and the status of computer scientists in the individualization of practicies in the field of information technology. Observing the aside position of technicians when they face the idea of social construction, we have attempted to deal with questions related to the cultural and ideoliogical fondation of information technology; we think that, in the technician rationality, there are elements which allow one to understand conflicts

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 466 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1994/29
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.