Le délire et la folie dans le théâtre d'Eugène Ionesco

par Ilham Boughaba

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de NABIL FARES.

Soutenue en 1994

à Grenoble 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La folie est une ecriture du discontinu. Elle se caracterise par l'emploi de certains procedes rhetoriques qui expriment des pulsions. Eugene ionesco adapte cette ecriture a son theatre parce que, par essence, le theatre et la folie appartiennent au monde de l'illusion et du desequilibre. La folie dans le theatre d'eugene ionesco n'est pas une maladie mentale, elle est une esthetique qui se manifeste par le jeu des mots, des objets et de l'image. L'auteur prend plaisir a destituer le mot de son trone pour le remplacer par le langage scenique (objet, lumiere, son, geste). Pour consolider notre these, nous nous sommes interesses a quelques mises en scene de la cantatrice chauve et de la lecon pour visualiser les differentes formes de cette folie. L'angoisse, l'euphorie et le desir sont fixes par l'image. Le theatre d'eugene ionesco est un theatre de la folie, mais il s'agit d'une folie qui n'est nullement affectee par la debacle de l'autre.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 472 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1994/15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.