Etude des structures magnetiques des composes npx (x=p, bi, s, se et te) et des excitations magnetiques dans u(ru#1#-#xrh#x)#2si#2 par diffusion de neutrons

par FREDERIC BOURDAROT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de P. BURLET.

Soutenue en 1994

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La premiere partie de cette these est consacree a l'etude des structures magnetiques des monopnictures et des monochalcogenures de neptunium. Dans la seconde partie, nous avons etudie les excitations magnetiques des solutions solides de u(ru#1#-#xrh#x)#2si#2. Par la determination des structures magnetiques de npp et de npbi, nous avons termine la serie des monopnictures de neptunium. Tous ces composes ont une structure magnetique avec un vecteur de propagation et des composantes de fourier selon les axes quatre. En utilisant cette propriete, nous avons etabli un modele de type annni qui nous a permis de suivre l'evolution des integrales d'echange avec le pnictogene. Les monochalcogenures de neptunium ont tous une structure antiferromagnetique de type ii. Cependant, nps presente une transition du premier ordre, tandis que la transition magnetique de npse et npte est du second ordre. En utilisant des proprietes de symetrie du cristal, les resultats de spectroscopie mossbauer ainsi que les resultats de diffraction neutronique, nous avons determine des solutions possibles pour les structures magnetiques de nps et npse. Ces solutions sont multi-k et assez compliquees. Pour npte, l'etude du facteur de forme et l'evolution thermique du moment magnetique ont montre que ce compose avait un comportement magnetique tres particulier. Nous avons utilise trois methodes pour etudier les solutions solides de u(ru#1#-#x-rh#x)#2si#2s: chaleur specifique, diffraction elastique et inelastique de neutrons. Par un modele simple, nous avons pu relier la dependance en temperature du gap des excitations antiferromagnetiques a l'anomalie de la chaleur specifique a t#n. Les excitations magnetiques ont ete decrites comme etant dues a un champ cristallin a deux niveaux couples par une interaction anisotrope de type rkky. Nous avons vu aussi que l'evolution du moment magnetique avec la concentration de rhodium est tres particuliere: la temperature de transition decroit, alors que la valeur du moment a basse temperature augmente


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 P.
  • Annexes : 113 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.