Les effets de l'entrainement physique sur la superoxyde dismutase erythrocytaire chez le trisomique 21 et chez le sportif sain

par ISABELLE BERNARD ANTONELLI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de J. ETERRADOSSI.

Soutenue en 1994

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette recherche a pour but d'etudier la variation de l'activite et de la quantite de la cuzn superoxyde dismutase erythrocytaire en fonction de l'age chez des sujets normaux sedentaires, chez des sportifs de haut niveau et chez des trisomiques 21 sedentaires et soumis a une activite musculaire. Les resultats font apparaitre que la quantite d'enzyme est augmentee de 50% chez le t21 par rapport aux sujets normaux. Par contre, l'activite est plus que doublee par rapport au temoins chez les sujets jeunes, puis diminue graduellement pour etre inferieure a celle des temoins chez les plus vieux. Chez les sportifs de haut niveau, on observe que quelque soit le sport pratique, une forte augmentation de l'activite de la cuzn sod. La quantite de cuzn sod pour sa part diminue legerement quel que soit le sport. Chez le trisomique 21 soumis a un entrainement sportif, les resultats sont tres differents: on observe une baisse de l'activite et une augmentation de la quantite de proteine. Ces resultats soulevent des hypotheses sur la regulation de l'activite de la cuzn sod et sur l'inactivation progressive de l'enzyme liee a l'age


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 P.
  • Annexes : 64 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.