Etude des relations structure/fonction chez les ferritines vegetales : role du peptide d'extension

par OLIVIER VAN WUYTSWINKEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-F. BRIAT.

Soutenue en 1994

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les ferritines sont des proteines ubiquitaires dont la fonction est de stocker du fer sous une forme soluble, disponible pour le metabolisme cellulaire, et non toxique. Le travail realise au cours de cette these a consiste a definir le role structural et fonctionnel d'un domaine particulier de l'unite monomerique composant les ferritines vegetales. Ce domaine, appele peptide d'extension, comprend les 24 premiers acides amines de la partie n-terminale du monomere mature. Il est specifique des ferritines vegetales et semble jouer un role dans la stabilite de la proteine in vivo. En effet, cette extension est clivee par coupure radicalaire lors de la mobilisation du fer contenu dans les ferritines. Ce clivage, observe au cours de la germination chez le pois, aboutit a la formation de molecules raccourcies peu solubles et s'accompagne d'une disparition des ferritines. Afin d'etablir une relation entre le peptide d'extension et la stabilite des ferritines vegetales, une approche structurale a ete choisie. La demarche a consiste a analyser l'effet de mutations specifiques du peptide d'extension sur les proprietes physico-chimiques de la proteine. Les mutations choisies furent realisees sur un adnc de ferritine de graine de pois et les ferritines recombinantes correspondantes furent surexprimees dans e. Coli et purifiees a homogeneite. L'effet des mutations a ete teste sur les parametres suivants: stabilite de la proteine en solution ; assemblage multimerique ; cinetique d'incorporation du fer par spectrophotometrie ; structure par l'etude de la fluorescence du tryptophane. L'ensemble de ce travail demontre l'influence du peptide d'extension sur la stabilite des ferritines vegetales. Le peptide d'extension ne joue cependant aucun role dans l'assemblage des sous-unites et dans l'activite ferroxidase de la proteine. Cependant, il a ete demontre que le centre ferroxidase n'est pas le seul facteur responsable de l'activite des ferritines vegetales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 133 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.