Synthese et etude des proprietes magnetiques des composes supraconducteurs surdopes a base de thallium

par CHRISTINE OPAGISTE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de A.-E.-F. KHODER.

Soutenue en 1994

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude sur les composes supraconducteurs surdopes tl#2ba#2cuo#6##d et tl#2ba#2cacu#2o#8##d concerne leurs syntheses, structures et proprietes magnetiques dans l'etat normal et supraconducteur. La synthese effectuee sous haute pression (100 bar d'oxygene, helium, argon) et a partir du precurseur tl#2ba#2o#5, permet d'eviter les pertes de thallium et la formation de bacuo#2. Concernant la phase tl#2ba#2cuo#6##d, le diagramme de phase (diagramme iso-t#c) a ete etabli dans le plan t#r#e#c#u#i#t, p(o#2). Donnant acces au domaine surdope (t#c variant de 92 a ok), il nous a permis d'etudier les differents domaines de stabilite des deux structures cristallographiques existant pour ce compose. Nous en avons deduit que la structure orthorhombique etait stoechiometrique en cations, alors que la structure tetragonale pouvait presenter un deficit en thallium. De nettes correlations ont ete observees entre t#c et les parametres de mailles pour la phase tl#2ba#2cuo#6##d ainsi que pour la phase tl#2ba#2cacu#2o#8##d dont le surdopage en oxygene a ete realise au moment de la synthese sous un melange helium-oxygene. Les proprietes magnetiques ont ete etudiees par des mesures d'aimantation et de susceptibilite differentielle #'#h. Nous avons constate que la fraction meissner augmentait avec t#c, et que le domaine de reversibilite etait plus etendu pour les echantillons presentant une t#c proche de t#c maximale. Ces observations sont a relier avec la diminution de l'anisotropie de ce systeme avec le surdopage. Dans le domaine reversible, la phase mixte est tres affectee par les fluctuations thermiques autour de t#c. L'analyse des mesures de m(h,t) et de #'#h a permis de suivre l'evolution de #a#b(t) avec t#c. Les resultats obtenus montrent que le compose de dopage optimal (t#c maximale) se comporte comme un supraconducteur de type b. C. S. Le surdopage conduit a un comportement de #a#b(t) difficilement conciliale avec les modeles standards (b. C. S. , deux fluides). Par ailleurs, #a#b(o) obtenue par extrapolation semble peu sensible au surdopage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 144 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.