Etude de l'electrodeposition metallique dans des electrolytes de la famille des sulfones : l'exemple de l'aluminium

par LUDOVIC LEGRAND

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de R. MESSINA.

Soutenue en 1994

à Evry-Val D'Essonne .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a l'etude de nouveaux electrolytes constitues de solvants de la famille des sulfones, en particulier la dimethylsulfone, et de chlorure d'aluminium. La finalite appliquee de ce travail est de montrer les potentialites d'utilisation de ces melanges pour l'elaboration de depots electrolytiques d'aluminium ou comme electrolytes de generateurs electrochimiques rechargeables. Les especes solubles presentes en solution ont ete identifiees a l'aide de techniques spectroscopiques et les processus electrochimiques ont ete largement decrits. L'electrodeposition de l'aluminium est obtenue a partir de la reduction du cation aluminium (iii) solvate par trois molecules de sulfone. Elle fait intervenir un processus de nucleation progressive de l'aluminium. Les phenomenes de corrosion de l'aluminium dans ces electrolytes ont pu etre eclaircis en considerant un modele de formation - dissolution de la couche de passivation. L'utilisation de sulfones contenant des chaines alkyles plus longues (diethyl et dipropylsulfone) conduit a une solvolyse partielle du chlorure d'aluminium (formation de complexes moleculaires neutres)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 173 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 540 LEG
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.