Caracterisation microstructurale et hydrique des pates de ciment et des betons ordinaires et a tres hautes performances

par VERONIQUE BAROGHEL BOUNY

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JEAN BILLARD.

Soutenue en 1994

à l'ENPC .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce document presente les resultats obtenus pour differents betons et pates de ciment, en ce qui concerne la microstructure, les proprietes hydriques et les deformations de retrait. En particulier, des materiaux a tres hautes performances ont ete etudies (formulations avec un faible rapport eau sur ciment, contenant fumee de silice et fluidifiant). De nombreuses techniques experimentales ont ete utilisees a cet effet. Ainsi, les parametres texturaux ont ete determines par des methodes classiques d'investigation de la structure poreuse (intrusion de mercure, adsorption d'azote,. . . ). Cependant, ces methodes sont apparues suivant les cas incompletes ou inadequates pour fournir les caracteristiques exactes du reseau poreux des pates de ciment ou des betons durcis, notamment dans le cas des materiaux a tres hautes performances. La difficulte d'acces a la porosite fine des hydrates (gel csh) est essentiellement responsable des insuffisances de ces methodes. De plus, le sechage et le degazage necessaires, prealablement a la mesure, rend l'interpretation des resultats delicate. Aussi, un autre type d'experimentations plus pertinent a ete mis en uvre: les experiences de desorption et d'adsorption de vapeur d'eau, a partir desquelles ont ete obtenues les isothermes, c'est-a-dire les courbes teneur en eau en fonction de l'humidite relative, a equilibre, a temperature constante (t=23c) et pour chaque chemin de desorption/adsorption. L'analyse de ces courbes n'a pas seulement fourni les parametres de texture (porosite, surface specifique b. E. T. , distribution poreuse,. . . ) dans le domaine des mesopores, non accessible par beaucoup d'autres methodes, elle a aussi permis l'etude des interactions eau/solide (epaisseur du film liquide adsorbe sur la surface solide, etat d'energie de l'eau des pores, hysteresis,. . . ). Les cinetiques de transfert d'humidite sont tres lentes dans un tel milieu microporeux et elles sont fonction de l'epaisseur de l'echantillon teste; l'equilibre hydrique a ete etabli apres plusieurs mois avec nos echantillons de quelques millimetres d'epaisseur. La diffusivite a ete calculee a partir des courbes de perte de masse (ou gain) en fonction du temps, pour chaque palier d'humidite relative. Au cours de ces experiences, les deformations hygrometriques ont aussi ete mesurees, afin d'evaluer le retrait de dessiccation en fonction de l'humidite relative, et de le comparer au retrait endogene. La caracterisation hydrique a ete completee par la determination de la repartition de la teneur en eau dans des eprouvettes en cours de sechage. A partir d'une large panoplie experimentale, nous avons obtenu une description complete de la structure poreuse, depuis les pores relatifs au gel csh, jusqu'a l'echelle des macropores. Nous avons mis en evidence les similarites et les differences, du point de vue microstructural et hydrique, entre les differents materiaux. Nous avons ainsi quantifie l'influence des parametres de formulation tels que, par exemple, le rapport eau sur ciment ou la presence de fumee de silice


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 520 P.
  • Annexes : 164 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèque Lesage.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.