Du combinat à l'entreprise : une analyse de la nature du combinat socialiste et des restructurations industrielles post-socialistes en Europe de l'Est

par Christian von Hirschhausen

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Olivier Bomsel.

Soutenue en 1994

à Paris, ENMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these porte sur la caracterisation du socialisme et de l'industrie socialiste, ainsi que sur les reformes industrielles post-socialistes en europe de l'est et en ex-union : sovietique. Le post-socialisme ouvre, pour la premiere fois dans l'histoire, la possibilite d'enqueter sur le fonctionnement du socialisme reel, en partant de l'interieur meme des structures que celui-ci a engendre. Il s'avere notamment que le combinat socialiste n'etait pas une "entreprises d'etat" dotee d'une rationalite economique propre, mais qu'il remplissait de nombreuses autres fonctions (education, formation politique, logement, culture, surveillance des individus, sante, fonctions penitentiaires et militaires) en tant que morceau meme du parti/etat. Notre hypothese centrale est que la difficulte principale a apprehender les reformes industrielles dans le post-socialisme provient d'une interpretation erronee de son point de depart, le socialisme. Le rapport entre socialisme et post-socialisme ne reside pas dans un passage graduel, ou "transition" ; il s'agit plutot d'une rupture radicale et irreversible entre le socialisme, ayant tente de coordonner production et besoins par le seul parti/etat en l'absence d'indicateurs monetaires, et le post-socialisme qui brise le socialisme en introduisant la monnaie comme equivalent general, installant production et besoins dans le champ monetaire ; c'est ce que nous appelons la monetarisation. Des lors, l'enjeu des reformes industrielles du post-socialisme porte sur l'identification, parmi les fonctions eclatees de l'ex-combinat, de fonctions productives susceptibles d'attirer un nouveau proprietaire pret a y fixer son capital, et a en faire ainsi une nouvelle entreprise ; c'est ce que nous appelons la capitalisation. Le volet empirique de la these s'appuie sur des enquetes menees entre 1990 et 1993 dans une cinquantaine de sites industriels dans tous les pays d'europe de l'est (excepte l'albanie) et en union sovietique. Une analyse des approches de reformes industrielles en ex-rda. En pologne, en tchecoslovaquie, en hongrie et en roumanie est egalement reproduite.

  • Titre traduit

    From combinates to enterprises - an analysis of the nature of the socialist combinate and of post-socialist industrial restructuring in eastern europe


  • Résumé

    This thesis analyzes the functioning of industry under socialism in eastern europe, and the issues of industrial restructuring in post-socialism. After the fall of the berlin wall in 1989, it has become possible - for the first time in history - to study the functioning of socialist industry on site; also, five years after the end of socialism, it has become evident that the obstacles to post-socialist reform are not of macroeconomic order, but at the industry level. Socialist combinates were multifunctional units, obeying to various objectives, without any priority among them: production, social service, control. These multifunctional "pieces of the party-state" can not be transformed into capitalist enterprises by a mere change of ownership, a privatization. Our basic hypothesis is that there can be no gradual reform, or "transition", between socialism and post-socialism. Socialism was an attempt to abandon the use of money in the coordination between production and needs; it ends abruptly and irreversibly with the introduction of money as a general equivalent, a step that we call monetarization. The issue of industry reform in post-socialism then becomes the identification of those parts of the former combinates that might attract new owners inserting them into the newly emerging capitalist market economy, by introducing a capital constraint upon its activities of production and distribution. We call this process of new enterprise creation the process of capitalization. The thesis is based upon visits in about 60 industrial sites all over eastern europe and the soviet union. It analyzes in detail four socialist combinats in the steel industry, and their efforts of capitalization in post-socialism. Furthermore, five country's strategies of national industrial restructuring are analyzed: former east germany, poland, czechoslovakia, hungry, and romania.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (271 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 151 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 94/ENMP/0513
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1671-1994-7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.