Contribution a l'etude du mecanisme de formation des aluminiures de nickel par synthese reactive assistee par choc a partir de melanges de poudres de nickel et d'aluminium

par JEAN-PHILIPPE PONSONNAILLE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Yves Bienvenu.

Soutenue en 1994

à l'EMP .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette etude etait de comprendre le mecanisme de formation des aluminiures de nickel par synthese reactive assistee par choc a partir de melanges de poudres de nickel et d'aluminium. A cette fin, des relations entre les parametres metallurgiques du melange (granulometrie des poudres, composition du melange) et les conditions de choc (pression et duree d'application) ont ete etablies pour permettre une reaction complete. L'influence du procede de densification sur la reactivite du melange a aussi ete etudiee en comparant la consolidation dynamique par impact de plaque avec l'extrusion. Une methode experimentale a ete developpee qui a permis la determination de la polaire de choc d'un melange de poudres dont la composition atomique est 50% de nickel et 50% d'aluminium. A partir de ce resultat, le modele de b. Krueger et t. Vreeland pour le calcul de la courbe d'hugoniot des melanges a partir des donnees thermodynamiques de chacun des constituants a pu etre valide. L'etude parametrique realisee sur les essais d'impact de plaque a montre qu'il est possible d'elaborer le compose intermetallique nial par ce procede. La reaction s'est deroulee en phase liquide. D'apres l'approche energetique de gourdin a l'echelle des particules de poudres, la reaction ne s'amorce que si l'energie deposee par le choc est suffisante pour provoquer la fusion partielle mais simultanee des particules de nickel et d'aluminium. La comparaison des procedes de densification a montre que la temperature d'amorcage de la reaction est plus faible pour les melanges extrudes que pour ceux densifies par impact de plaque. Quel que soit le procede de densification considere, les melanges les plus reactifs sont ceux elabores avec les poudres de granulometrie la plus fine. Dans ce dernier cas, la reaction s'amorce spontanement en phase solide


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 88 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.