L'outillage en pierre polie dans les sociétés néolithiques de la France méditerranéenne

par Monique Ricq-de Bouard

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Jean Guilaine.


  • Résumé

    Nearly 2500 stone axes, from which a thoussand are dated, have given rise to typological and petrological studies. After the working methods, the raw materials utilised are described, and their deposists located. The main characters of the tools are elucidated by comparison with known assemblages. Artefacts from the early, middle and late neolithic are successively studied: inventory per site and detailed analytical results, global typolpgical analysis to bring out the general characters in each period, study of the exploited sources of raw materials and of the exchange routes. The tooling is marked by a high selection of the rocks used, which can be detected as soon as the early neolithic. No significant evolution of the manufacturing techniques, of the shape or size of the stone blades can be perceived during the neolithic. Southern france has mainly produced tools from glaucophane schists, hornfels and tremolitite rocks. The impact of such tools was only local or regional, but they have clearly marked some areas of influence. Eclogite tools alone, produced on the italian side of the alps and abundant ion southern france, give rise to long-distance exchane. We ahve not dealt with the other side of the exchange of stone axes. We only suggest that eclogite artefact may have been exchange against flint from the rhone valley, through the alps.


  • Résumé

    Pres de 2500 outils, dont un millier dates, ont ete l'objet d'etudes typologiques au sens large et petrographiques. Apres l'expose des methodes de travail, les matieres premieres employees sont decrites et leurs gisements localises. Les principales caracteristiques des outils sont cernees, par comparaison avec des ensembles connus. Les outillages du neolithique ancien, moyen et final sont etudies successivement: inventaire par site et resultats analytiques detailles, analyse typologique globale degageant les caracteres generaux, a chaque periode, etude des sources de matieres premieres exploitees, des zones d'influence et des courants circulation. Une selection tres rigoureuse des roches utilisees, decelable des le neolithique ancien, caracterise l'outillage. Aucune evolution significative des techniques de fabrication, de la forme ou de la dimension des lames en pierre n'est perceptible durant le neolithique. Le midi de la france a produit principalement des outils en roches glaucophane, en corneenne et en tremolitite. Ces outils n'ont eu qu'un impact local ou regional mais ils ont marque tres clairement des zones d'influence. Seul l'outillage en eclogite, produit du cote italien des alpes mais trouve en abondance du cote francais, donne lieu a des echanges sur des grandes distances. Le probleme de la contrepartie des echanges n'est pas aborde. Seul est evoquee la possibilite d'echanges transalpins entre les eclogites des versants italiens et le silex de la vallee du rhone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (489 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18161-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2963
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.