De la maison à la ville en pays Tamoul, ou la diagonale interdite : formes urbaines, pratiques et significations en Inde du Sud

par Jacques Gaucher

Thèse de doctorat en Études urbaines

Sous la direction de Denys Lombard.


  • Résumé

    A contribuion to an architectural and urban knowledge about the specificities of indian spatiality, this study is based on field work carried out from 1985 to 1990 in three middle-sized towns of tamil nadu(south india) on the kaveri river : bhavani, srirangam and mayiladuturai. It aims at explicating the notions of built-shape and organized space in temple-towns, it defines the topologics at work in traditionnal space, its mutation through contemporary evolution and it gives an insight into certain typological processes. The town is approached as an edifice that includes anthropological codes and that can be broken down into main formal urban categories such as site, town shape, residential district-street, plot pattern, building, domestic architecture. By crossing elements from architectural analysis based on architectural typology and urban morphology, by observing spatial practices and by combining them together with data from indian social and religious anthropology, a socio-spatial urban model is buildt, the geometry of which satisfies an ideological order that tends to the universal. The understanding of a repetivtive, coded and obstinate- therefore signifiant - application of a number of spatial logics, detectable in the two dimensions of the plan an urban landscape (iconic), in the three dimensions of the fixed space (morphological) and in the four dimensions of space moved by displacement (kinetic) contributes to the knowledge of an imagination which is part of the sutdy of south-indian mentalities that are largely constituent of what may be called indianity.

  • Titre traduit

    "from house to town in tamil country or the forbidden diagonal urban shapes, practices and meanings in south india


  • Résumé

    Cette etude qui constitue une contribution a un savoir architectural et urbain sur les specificites de la spatialite indienne s appuie sur travail de terrain mene entre 1985 et 1990 dans trois villes moyennes du tamil nadu (inde du sud), sur le cours du fleuve kaveri : bhavani, srirangam et mayiladuturai. Elle vise a expliciter les notions de forme construite et d espace organise des ville-temples, degage les topo-logiques a l oeuvre dans l espace traditionnel, leurs mutations dans l evolution contemporaine et ouvre sur une mise en perspective synthetique de certains processur typologiques. La ville est apprehendee comme un edifice porteur de codes anthropologiques et que l on peut decomposer en grandes categories formelles de l urbain, site forme urbaine, quartierrue, texture parcellaire, edifice, architecture domestique. Le croisement d elements d analyse architecturale fondee sur la typologie architecturale et la morphologie urbaine, l observation des pratiques de l espace et certaines donnees de l antrhopologie sociale et religieuse indienne permettent de construire un modele urbain socio-spatial dont la geometrie repond a une mise en ordre ideologique qui tend a l universel. L application repetitive, codee et obstinee, donc signifiante d un certain nombre de logiques spatiales, reperables dans les deux dimensions de l image (iconique) du plan et du paysage, dans les trois dimensions de l espace fixe (morphologique) et dans les quatre dimensions de l espace mis en mouvement par le deplacement (cinetique) sont autant de fils tires vers la connaissance d un imaginaire qui participe aussi a une etude des mentalites sud-indiennes largement constitutive de ce que l on peut appeler l indianite.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française d'Extrême-Orient à Paris

De la maison à la ville en pays tamoul ou la diagonale interdite : étude sur les formes urbaines de la ville-temple sud-indienne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (424 f., 164, 22 f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17469-<1,2>
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4337 (1)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2528
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1388
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1529
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 14719
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française d'Extrême-Orient à Paris

Informations

  • Sous le titre : De la maison à la ville en pays tamoul ou la diagonale interdite : étude sur les formes urbaines de la ville-temple sud-indienne
  • Dans la collection : Mémoires archéologiques , 23
  • Détails : 1 vol. (509 p. dont 162 p. de pl.)
  • ISBN : 2-855396-29-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 471-[478]. Glossaire. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.