De stijl en quete de la spatialite, 1917-1944. Construction, expression et arts plastiques

par Hyun-Cheol Kim

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Hubert Damisch.

Soutenue en 1994

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le but de cette these est d'etudier la signification du travail interdisciplinaire au sein du groupe de stijl, pour ainsi depasser la discussion dichotomique entre peinture et architecture, entre mondrian et van doesburg, voire entre ligne et couleur. La premiere partie est consacree a degager les concepts de base (relation spatiale, dynamisme des elements, "structuration" architectonique et "expression" picturale) afin d'apprecier la qualite constructive des premieres oeuvres des artistes du groupe (mondrian, van doesburg, van der leck, huszar et vantongerloo). La deuxieme partie se deroule en deux actes, consacres respectivement a mondrian et a van doesburg. Leur recherche plastique peut se resumer en trois categories : defintion des composants de chaque systeme (ligne de structure constructive et expressive, plan de couleur et plan du tableau chez mondrian : plan de couleur destructif et constructif dans l'espace a trois dimensions, lignes diagonales et parois de couleur constructives et expressives chez van doesburg) ; introduction des procedes de genese de l'espace plastique (structuration dynamique des lignes, balayage et vibration et leur coloration, et mise en valeur des plages de couleur chez mondrian ; mise en valeur de la simultaneite, emploi de la methode musico-mathematique chez van doesburg) ; adoption des nouvelles idees spatiales (auto-constructivite des lignes et des couleurs, solution de l'opposition forme?vide chez mondrian ; diagonalite spatiale de l'espace-temps chez van doesburg). La troisieme partie montre que ces deux systemes se croisent a partir de 1928, en renversant leurs strategies initiales et en echangeant leur polarite plastique (fusion des lignes et des couleurs chez mondrian, emploi dualiste des lignes et des couleurs chez van doesburg). Ce systeme diptyque s'unifie ainsi en tant qu'art plastique grace au concept de spatialite.

  • Titre traduit

    De stijl in search of the spatiality, 1917-1944. Construction, expression and plastic art


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study the signification of an interdisciplinary work of the group de stijl, thus to go beyond the dichotomic discussion between painting and architecture, between mondrian and van doesburg, even between line and color. Its first part is devoted to draw the basic concepts (spatial relation, dynamism of the elements, architectonic "structuration" and pictural "expression") in order to appreciate constructive quality of the first works of the artists of the group (mondrian, van doesburg, van der leck, huszar and vantongerloo). The second part develops in two acts, respectively given to mondrian and to van doesburg. Their plastic research can be summarize in three categories : definition of the components of each system (constructive and expressive structuring line, color-plan and canvas-plan in mondrian ; destructive and constructive color-plan in the three dimensional space, diagonal lines and the constructive and expressive color partitions in van doesburg) ; introduction of the plastic space generating process (the dynamic structuring of the lines, their sweeping, vibration and coloration, and valorization of colored area in mondrian : valorization of the simultaneity, the use of the musico-mathematic method in van doesburg), adoption of the new spatial ideas (auto-constructivity of the lines and of the colors, resolution of the opposition form void in mondrian ; the spatial diagonality of the space-time in van doesburg). The third part shaws that those two systems come to cross from 1928, in reversing their initial strategies and in changing their plastic polarity (the fusion of line and of color in mondrian, the dualistic use of line and color in van doesburg). This diptych system thus becomes unified in one

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (646 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1889
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17286-<1,2>
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4228

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2043
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1265
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1310
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.